•  GARAY Corinne • Dimanche 9 octobre 2011 à 0h00

Etienne Blanc : "Je suis très indépendant"

Etienne Blanc soutient Nicolas Sarkosy mais encore plus François Fillon.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Etienne Blanc soutient Nicolas Sarkosy mais encore plus François Fillon.

Grand absent du dernier rassemblement de l’UMP dans l’Ain, fragilisé dans le Pays de Gex et en difficulté dans sa circonscription, quelle sera la posture d’Étienne Blanc aux prochaines législatives ? Comment le député-maire de Divonne se positionne-t-il à quelques mois de la présidentielle et qui a sa faveur ? L’élu esquisse des réponses, sans s’engager sur ses intentions.


- Serez-vous candidat à votre propre succession en 2012 pour les législatives ?

- Je ne raisonne pas en terme d’élection ou de réélection. Les Français nous ont donné un mandat. Jusqu’au mois de mai, notre travail c’est de réformer. Il y a un temps pour travailler à réformer la France et il y a un temps pour parler d’élection. En ce qui me concerne, le temps de l’élection n’est pas encore venu…


- Y a-t-il des points de friction entre vous et votre majorité ?

- Je suis très indépendant et il y a un certain nombre de lois que je n’ai pas votées bien qu’elles aient été présentées par la majorité. Par exemple, je n’ai pas voté la loi sur la bioéthique pour deux raisons : je trouve que cette loi dans son article premier ne pose pas clairement les règles qui doivent présider à toute loi bioéthique. J’aurais voulu que l’on écrive quelle était notre définition de la vie, de la personne, de sa conception jusqu’à sa mort.

Deuxièmement, je n’ai pas voté ce texte parce que je pense que dans notre société, il y a un grand danger à vouloir tout commercialiser. Je pense que ce texte ne protégeait pas la vie et risquait d’en faire un objet commercial au profit des grands laboratoires. Je pense qu’il fallait mettre des barrières et je trouve que c’était insuffisant. Par ailleurs, je suis très opposé à l’euthanasie. Je suis attaché à la loi Leonetti qui permet de soulager la souffrance, mais je n’accepte pas l’euthanasie que je trouve contraire aux principes de notre civilisation. Étant indépendant, je suis bien dans ma majorité, mais j’entends garder ma liberté de parole, j’entends conserver ma liberté de penser et surtout ma liberté de vote en fonction de ma conscience.



- La campagne pour la présidentielle de 2012 est lancée, comment allez-vous y prendre pour rassembler dans l’Ain ?

- La campagne débutera lorsque le Président de la République annoncera sa candidature. Je soutiendrai à la fois l’action du Président de la République mais aussi l’action de son Premier Ministre. J’ai une admiration très profonde pour François Fillon que j’ai souvent rencontré. Je crois vraiment que François Fillon est un très grand homme politique. C’est un homme d’État : s’il était candidat, je défendrais son bilan et l’action de son gouvernement pendant ces 5 années.



- Êtes-vous satisfait du bilan de Nicolas Sarkozy ?

- La crise monétaire n’est pas de la faute du Président de la République. Nous sommes dans une économie mondialisée. Quand le monde va mal, l’économie française va mal. Nous avons fait des réformes considérables. Ainsi, aucun homme politique ne souhaitait dire la vérité sur les retraites. Le Président de la République l’a fait en supprimant ou modifiant de manière très importante les régimes spéciaux. Nous avons fait la réforme de la carte judiciaire, ou encore de l’hôpital. Nous avons voté la loi de l’autonomie de nos universités pour développer la recherche et développer les partenariats entre l’université et l’entreprise. Le Président de la République, le Premier Ministre et son gouvernement ont fait des réformes vitales pour notre avenir. Je suis très fier des 5 années que nous venons de vivre. Je crois que les Français ont compris que le Président de la République était un homme de volonté et un homme engagé. Sans lui, la dictature de Kadhafi serait encore en place. La Libye est maintenant un pays libre qui s’ouvre sur le monde. Le Président de la République et la majorité dont je fais partie ont un très beau bilan à défendre.

Propos recueillis ¬

par Ali Moka Iboussi

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Widget santé

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain