•  BERNARD Nicolas • Lundi 30 janvier 2012 à 13h00

EGEE recherche des bénévoles cadres et chefs d’entreprises seniors

Des femmes et des compétences dans le commercial sont recherchées.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Des femmes et des compétences dans le commercial sont recherchées.

Des seniors compétents qui interviennent auprès des PME-TPE, des anciens cadres ou chefs d’entreprises qui transmettent leur expérience aux créateurs ou aux jeunes étudiants, voilà quelques-uns des credo d’EGEE (Entente des générations pour l’emploi et l’entreprise).


Cette association de bénévolat économique, créée il y a 30 ans en Région, compte aujourd’hui 31 personnes actives sur le département de l’Ain. « Nous sommes multicompétences et couvrons une palette large de métiers » témoigne Jean Dupont, délégué départemental. Et d’expliquer que « cette richesse nous permet une expertise dans nombre de secteurs professionnels. On intervient auprès des étudiants, on accompagne les créateurs d’entreprise, mais également les demandeurs d’emploi. On signe des conventions avec les chambres consulaires…  »


Les 30 cadres et chefs d’entreprises préretraités et retraités mettent à disposition des personnes qu’ils accompagnent leur réseau et leur expérience. Une aide souvent précieuse qui oriente, rassure et pérennise : « Nous avons 75 à 80 % de taux de réussite à trois ans, sur les personnes ou projets que nous avons accompagnés » certifie le délégué départemental.



Deux types de profils

Effet de la crise, peut-être… Offre idoine répondant aux attentes sociétales actuelles, sûrement ! EGEE a enregistré ces dernières années une augmentation de son volume d’activité et de ses champs d’intervention. « Nous allons clairement plus loin qu’auparavant » confie une conseillère. C’est pourquoi, l’association a besoin de sang neuf. « Si l’on veut répondre quantativement et qualitativement, il nous faut recruter », lance Jean Dupont.


Deux types de profils sont particulièrement recherchés : « des femmes et des personnes capables d’animer des démarches commerciales. Nous avons des financiers, des juristes… Mais nous manquons d’expertises commerciales ».


Jean-Lou Beuchot, un des 30 conseillers d’EGEE, insiste pour dire qu’il « nous faut aussi des pédagogues. Des gens qui ont du bon sens et qui ont envie de s’investir ». « C’est vrai, c’est un point important, reprend Jean Dupont. On donne le temps qu’on veut : 1 h, 2 h… Mais l’essentiel est d’être actif, de proposer ». Jean-Lou Beuchot complète : « On cherche des personnes aptes à mettre les choses en perspective, en action ».


EGEE n’observe pas, dans ses effectifs, un tassement du bénévolat. « Il faut s’en occuper mais les gens s’engagent encore ». Un avis que les bénévoles d’EGEE espèrent convertir en certitude, suite à cet appel. Reste que la cause est belle et l’engagement passionnant. Transmettre, conseiller, orienter, être une passerelle entre les générations, ça vaut bien un coup de fil pour se renseigner.

Nicolas Bernard


- Contact : EGEE Bourg-en-Bresse, 1 rue Joseph-Bernier, au 06 30 04 48 48 (Jean Dupont) ou www.egeera.com

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Widget santé

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain