Actualités

• Jeudi 11 juillet 2013 à 11h22

Un papa génial fait voyager des jouets dans l'espace ! (vidéo)

Cochon et Kity s'apprêtent à vivre leur plus grande aventure.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Cochon et Kity s'apprêtent à vivre leur plus grande aventure.

C’est une histoire de doux dingue. Un  truc merveilleux.

Une aventure folle et gratuite, accomplie « juste pour le fun » et par amour de ses trois enfants que Nicolas L, un super papa de 27 ans et son épouse ont réalisé dimanche.

Tout commence par une boutade, en décembre.

“Papa, si on faisait voyager nos jouets dans l’espace?”

« C’est partie d’une blague avec les enfants… Au bout d’un moment, je leur ai dit : OK. Pourquoi on ne le ferai pas ? Pourquoi pas nous?»


Quatre mois de travail


Le défi est lancé. Trop tard pour reculer. Le jeune ascensoriste de Ceyzériat se met alors en quête d’informations techniques.

Très vite, la solution se dégage : gonfler un ballon à l’hélium, à la façon des sondes météorologiques, y ajouter une nacelle et surtout, confectionner un parachute pour assurer la descente. 4 mois et pas mal d’heures de gamberge plus tard, l’engin est prêt.

Nicolas y ajoute deux caméras HD pour filmer l’extraordinaire épopée, un tracker GPS pour le localiser et un I Phone, qui fait office de tracker de sécurité. Le parachute dit « de traînée » sert habituellement à l’entraînement de sportifs de haut niveau, qui s’y accrochent pour courir et améliorer leur résistance et leur puissance.


Un vieux ballon de l’armée US, du matériel de Hong-Kong…


« J’ai tout commandé par internet. Le ballon provient d’un surplus de l’armée américaine que j’ai trouvé sur E-Bay. Le tracker et le parachute m’ont été livrés de Hong-Kong. »

Essais, tests, vérifications se multiplient.

« Notamment le parachute. J’y ai accroché des poids pour vérifier sa capacité de résistance. »

« Le plus technique dans l’affaire, a été de construire la boîte qui contient les caméras. Il fallait quelque chose de très léger et surtout d’étanche et flottant, si jamais elle venait à atterrir dans l’eau. » Le choix du polystyrène s’est vite imposé.

Restait à trouver la bonne fenêtre météo.

« Avec le temps pourri du printemps et les astreintes inhérentes à mon métier on a attendu deux mois (…) Dimanche, toutes les conditions étaient réunies. J’ai dit à ma femme et à mes enfants : on y va », se souvient notre super papa encore tout excité du récit de son aventure.


20 km d’ascension filmée : des images grandioses


Les deux jouets, “Cochon et Kity” sont solidement amarrés à la nacelle, face caméra.

Gonflement du ballon de deux mètres d’envergure avec pas moins de 5 m3 d’hélium.

Compte à rebours : 3, 2, 1… Et c’est parti pour une formidable ascension sur 20 km ! Les caméras n’en perdent pas une miette. La terre se réduit à vitesse grand V.

Au sol, la famille essaye de suivre les coordonnées GPS en voiture.

« J’avais prévu que la boîte atterrisse vers St-Genis-Laval. On est donc parti de Bourg pour se retrouver presque à Lyon. Puis on est revenu vers Ambérieu. Le, le GPS s’est planté, le froid de l’altitude l’avait contrarié. Je me suis arraché les jambes dans les ronces pour retrouver la boîte qui finalement n’était pas à l’endroit indiqué. »


Retrouver la boîte


Etait-elle perdue ? Quelqu’un l’aurait-il trouvé avant la famille ? « Ça a été le gros moment de stress. A ce moment, j’ai cru qu’on ne retrouverait pas les jouets » raconte ce père qui pour rien au monde n’aurait voulu décevoir ces marmots. Soudain, le signal de localisation perce à nouveau.

Direction Loyettes dans la plaine de l’Ain. « La boîte a atterri à 50 km à vol d’oiseau du lieu de décollage, mais nous, on a fait plus de 300 km pour la retrouver. » Au milieu d’un champ de maïs. Les jouets sont revenus intacts de cet aller-retour stratosphérique.

Kallie et Kylian, du haut, respectivement de leurs 5 et 7 ans, n’en reviennent toujours pas.

Leur petite soeur de un an, Inaya, aura tout le temps de visionner les exploits de son grand gamin de père. « Quand ils m’ont dit merci et que c’était génial, j’ai craqué, j’ai un peu pleuré » reconnaît notre chasseur de rêve.

Les étoiles qui brillent dans les yeux de ses enfants suffisent à prouver que l’objectif est atteint.

Un émerveillement que vous pouvez gratuitement partager à partir de ce simple et précieux lien.

Chapeau. Et merci pour ce petit bonheur !


Etienne Grosjean


Si le lien fonctionne mal, la vidéo est disponible sur Youtube. Titre “nos jouets dans l’espace”.


« Bon anniversaire Maëlle »


Non content d’être le héros de ses enfants, notre interlocuteur nous a rappelés alors que nous écrivions ces lignes.

« Vous allez le publier aujourd’hui votre article… J’aurai un service à vous demander. Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de ma femme. Elle s’appelle Maëlle. Ce serait possible de lui souhaiter et de lui dire que je l’embrasse ? »

Pas le genre de requête qu’on refuse à un gars capable d’envoyer des jouets dans l’espace pour faire marrer ses gosses…

Voix de l’Ain s’associe donc à lui pour souhaiter à la chanceuse et très aimée Maëlle un stratosphérique  et très heureux anniversaire !

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Un papa génial fait voyager des jouets dans l'espace ! (vidéo)5.0515

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

9 commentaires

Réagir à cet article

Vos commentaires

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • Guide de l’été


  • Formation 2017

  • Annonces de matchs USB

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Seniors

  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Nos partenaires