Actualités

• Jeudi 2 janvier 2014 à 14h39

Rugby Top 14 - Fabrice Estebanez : « Oyonnax, un déplacement coriace et difficile »

Le centre Fabrice Estebanez espère que son équipe va poursuivre sur sa lancée face à l'USO. © Racing-Métro

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Le centre Fabrice Estebanez espère que son équipe va poursuivre sur sa lancée face à l'USO. © Racing-Métro

Le centre Fabrice Estebanez ne sera pas totalement en terre inconnue ce week-end pour le match de son équipe du Racing-Métro 92 à Oyonnax. Sa belle-famille étant originaire de l’Ain, il a déjà eu l’occasion de venir s’entraîner sur Bourg-en-Bresse en période estivale. Cet international français mesure la tâche qui attend son équipe dans le Bugey samedi.


On a l’impression que le Racing-Métro monte en puissance actuellement. Partagez-vous ce sentiment ?

Oui, depuis trois week-ends notamment. Depuis notre déconvenue à Nantes face aux Harlequins (8 – 32 ndlr) en fait. Après ce match, nous nous sommes recentrés sur le combat et l’engagement. Depuis, nous avons répondu présent en Angleterre, à Brive où nous avons décroché un match nul et puis dimanche dernier avec cette victoire devant Toulon.


Il vous a fallu un peu de temps pour monter en puissance. Est-ce que les nombreux changements à l’intersaison (coachs, joueurs…) peuvent expliquer cela ?

Oui. Il a fallu du temps. Et rien ne roule encore parfaitement. Nous avons beaucoup de chose à travailler, notamment dans le jeu. Nous voudrions mettre plus de mouvements dans nos offensives. Nous essayons de faire de mieux en mieux chaque week-end.


Que savez-vous sur Oyonnax ?

J’ai déjà joué une fois là-bas à l’époque où j’évoluais à Gaillac en Pro D2. Nous avions perdu comme c’était souvent le cas des équipes se déplaçant à Oyonnax. Les équipes repartent souvent à vide de là-bas. C’est un déplacement coriace, difficile et ils méritent leur place en Top 14. L’an passé, ils ont surclassé la Pro D2 et on connait les équipes qu’ils ont battu cette saison. Nous savons à quoi nous attendre. D’ailleurs, nous savons qu’il y aura de l’engagement dans ce match, peut-être encore plus que contre Toulon.


Avec l’ambition de rééditer le même type de match que face à Toulon ce samedi…

Forcément. Contre Toulon, nous avons fait ce qu’il fallait. Nous avons tenu notre stratégie de la première à la 80e minute. Nous allons donc essayer de faire encore mieux à Oyonnax. Est-ce que cela suffira ? Je ne le sais pas. Mais nous voulons sortir du terrain en ayant tout donné.


Que vous inspire cette idée de jouer pendant les fêtes ?

Nous commençons à être habitués. Et nous faisons avec. De mon côté, toute la famille est montée à Paris pour les fêtes et a pu venir me voir jouer. Nous faisons tout de même attention même si cela n’empêche pas de faire un bon repas car ce sont des fêtes importantes pour la famille, avec des retrouvailles. Il faut alors penser à l’entraînement d’après qui peut alors être plus difficile…


J.V.


> Oyonnax – Racing-Métro, samedi 4 janvier à 18h30 au stade Mathon. A suivre sur www.voixdelain.fr


Présentation grand angle ce vendredi 3 janvier dans l’édition papier de Voix de l’Ain. Au sommaire :

- Oyonnax – Racing-Métro, attention match crucial

- Comment l’USO va remplacer Urdapilletta


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Rugby Top 14 - Fabrice Estebanez : « Oyonnax, un déplacement coriace et difficile »4.753

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Carnet

    Mon carnet du jour - Avis de décès

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Carte recensement

    Achetez la carte du recensement
  • Prochain match JL

  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain