Actualités

• Mardi 3 juin 2014 à 17h44

Gaz de schiste : "L’actualité nous inquiète"

La mobilisation du 24 mai à Bellegarde a rassemblé près d'un millier d'opposants au gaz de schiste. Photo. G. Barbet.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    La mobilisation du 24 mai à Bellegarde a rassemblé près d'un millier d'opposants au gaz de schiste. Photo. G. Barbet.

A quelques jours de la décision du ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie sur le renouvellement du permis des Moussières, un point sur le dossier avec Christine Monnet, du collectif d’opposition aux forages du Haut-Bugey.


- Quel est le bilan de la mobilisation du 24 mai à Bellegarde-sur-Valserine ?
– Compte-tenu de la période, nous sommes satisfaits de la participation, car nous attendions 500 personnes et il y a eu 800 à 1.000 participants. Ce rappel a permis de communiquer sur la situation du permis des Moussières, qui arrive à terme de la période d’étude à la mi-juin et est en attente de renouvellement. Des élus suisses ont apporté leurs témoignages des moratoires des cantons de Neuchâtel et Genève, où les forages, y compris conventionnels, sont interdits pour 10 ans. C’est une victoire sur Celtique Petroleum, qui a été débouté en Suisse ! Ces élus ont évoqué les conventions entre la Suisse et la France : les deux pays se sont engagés à ne pas conduire des activités polluantes qui pourraient impacter leurs voisins.


- Le résultat des élections européennes a-t-il une incidence sur la décision ?
- Le résultat ne va pas influencer de façon notable le ministère. On n’est pas dans une discussion européenne.
Nous sommes plus inquiets par rapports aux discussions actuelles sur le Grand Marché Transatlantique. Si le traité est adopté, les pétroliers de toutes nations auraient champ libre pour la fracturation hydraulique ici. C’est le problème le plus délicat et le plus dangereux actuellement.
Le sénat vient de voter une réforme visant à sortir le principe de précaution de la constitution et de le revisiter, prétextant qu’il plonge dans l’obscurantisme et entrave les avancées techniques.
Si on met en parallèle le Grand Marché Transatlantique et le principe de précaution abandonné, les compagnies pétrolières pourront faire ce qu’elles voudront.    L’actualité nous inquiète. Nous avons interpellé les parlementaires de l’Ain. Les trois sénateurs de l’Ain ont voté la déconstitutionnalisation du principe de précaution.


- Où en est-on sur le renouvellement du permis des Moussières aujourd’hui ?
- Le préfet et la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement, et du Logement (DREAL) ont donné un avis défavorable. L’association des élus locaux s’est réunie le 26 mai à Corcelles, et a refait un tour d’horizon de la défense juridique envers les pétroliers. Ces élus ont écrit à la Région, et au ministère pour demander un rendez-vous. Jacques Berthou, sénateur de l’Ain, et Damien Abad, député, ont également écrit à Mme Royal, qui n’a pas fait état d’une quelconque décision pour le moment. Dans l’Ain, élus et acteurs locaux restent opposés à ces forages.
Le projet des Moussières de la Celtique Pétroleum établit la preuve de leurs intentions réelles : les couches géologiques qu’ils recherchent sont typiquement celles du pétrole et du gaz de schiste.
Pour nous, on reste sur le terrain. On utilisera toutes les ficelles pour se défendre. Même si le permis est accordé, on sera là, tant sur le plan juridique que réglementaire pour empêcher les forages.
C’est une bombe à retardement qu’on va laisser aux jeunes générations. Quand on aura imprégné le terrain de tous ces produits, on ne sait pas ce que ça va faire.


Propos recueillis par Monika Borowitch, CLP

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Guide de l’été


  • Formation 2017

  • Annonces de matchs USB

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Seniors

  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Nos partenaires