Actualités

• Mardi 3 mai 2016 à 21h59

Basket Pro B - Poitiers s'impose à Bourg avec adresse

Les Burgiens ont eu des difficultés à trouver des solutions. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Les Burgiens ont eu des difficultés à trouver des solutions. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Marc-Antoine Pellin. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Maxime Courby. © V. Janiaud

Pour faire un peu oublier la claque varoise reçue la semaine dernière (83 – 42), les joueurs de la JL Bourg avaient intérêt à bien négocier la venue de Poitiers mardi soir. Raté. Ils subissent les foudres de l’adresse des Pictaviens et s’inclinent 79 – 85. Un peu inquiétant à trois matchs du début des Playoffs.


La JL mène, Poitiers colle


Le rythme du début de partie est élevé, les deux équipes vont d’un panier à l’autre. Le score gonfle rapidement. Peacock est très présent près du panier comme de loin où il enquille deux shoots à 3 points. Résultat, il affiche déjà dix points au compteur dès la 4e minute (14 – 11, 4e). En face, Thinon, Harley (x 2) et Greer s’illustrent de loin et alimentent le tableau d’affichage. A la fin du premier quart temps, Bourg est devant (27 – 24, 10e). Les deux équipes ralentissent un peu le rythme sur l’entame du quart temps. Alors que Cazenobe va au charbon côté burgien (jusqu’à + 6 pour Bourg avec 33 – 27), Greer et Thinon poursuivent le festival de loin (33 – 30, 14e). Les défenses resserrent les rangs (8 – 6 en cinq minutes) mais les Pictaviens restent aussi précis de loin (69% de réussite à 3 points en première mi-temps avec 9/13). Cette réussite permet à Poitiers de coller aux basques de la JL qui n’arrive pas à se défaire de l’étreinte de son adversaire. A la pause, les deux équipes sont dos à dos (43 – 43).


Poitiers connaît l’adresse


Dans le 3e quart temps, le « concours » à 3 points continue. Mais les joueurs du PB 86 sont plus adroits que ceux de l’Ain avec des réalisations de Thinon, Greer et Harley. A cet instant de la partie (30e), Poitiers a 68 % de réussite à 3 points contre 38 % pour Bourg. Et à l’intérieur, Ekperigin sort de sa boîte en compilant 7 points dans ce quart-temps. Résultat, Poitiers prend la main sur cette partie (55 – 64, 30e). Dans la dernière ligne droite, les visiteurs continuent sur leur lancée. Si Leonard trouve la réussite à 3 points, les Pictaviens ont plusieurs gâchettes avec Harley, Thinon et Greer (68 – 79, 38e). Après une grosse séquence défensive, Courby s’offre un trois points qui redonne un peu d’espoir au public d’Ekinox (74 – 80). Mais Peacock ne réussit pas à scorer. Au contraire, il commet une antisportive dans les dernières secondes. Poitiers agrémente la différence malgré un nouveau panier longue distance de Courby. Et s’impose 79 – 85.


Julien Veyre


Prochain match :

> Charleville – JL Bourg, samedi 7 mai à 20h.



Réactions :


Arnaud Thénon, meneur Poitiers : « Ce championnat est fou »

« J’ai eu de la réussite, nous avons eu de la réussite…Nous avons fait un gros match collectif. En défense, nous avons serré. Ce championnat est fou, tout le monde peut battre tout le monde. Il nous faut des victoires pour accrocher les Playoffs. Nous pensions qu’ils seraient « remontés » après leur défaite au HTV. Nous voulions faire attention à l’intensité qu’ils allaient mettre d’entrée. Le tournant ? Pour moi, c’est peut-être dans le 4e quart temps quand nous faisons l’écart. Ou peut-être en première mi-temps quand nous étions moins bien mais que nous nous sommes accrochés. Le match est parti avec beaucoup, beaucoup de rythme, sur des bases élevées. Nous savions qu’il fallait mettre du rythme. Nous nous sommes fait un peu peur à la fin en ratant les lancer-franc et en perdant bêtement des ballons ».


Rudy Nelhomme, entraîneur Poitiers : « Nous voulions rester dans le match »

« Cela faisait quatre matchs que nous revenions avec la défaite. Nous ne perdions pas de beaucoup… Aujourd’hui, nous ne voulions pas prendre d’éclat, rester dans le match et nous avons… eu l’adresse. Bourg a été dense, a fait beaucoup de choses, en étant intense. Avant ce match, les deux équipes étaient dans des situations compliquées. A Evreux, les shoots ouverts ne rentraient pas, ce soir si. Nous avons été sérieux en première mi-temps, nous avons tenu le ballon, nous avons alterné les défenses et fait des choix. Nous voulions bien tenir Braud et Courby au shoot notamment pour ne pas les laisser s’enflammer. C’était des options. Nous avons eu l’opportunité de rester dans le match et nous sommes passé devant au bon moment. Les Playoffs ? Nous devons un peu cela à notre public car nous ne les avons pas fait l’année dernière ».


Philippe Braud, ailier JL Bourg : « Bien sûr que c’est inquiétant »

« Nous avons perdu pas mal de match. Nous avons besoin de réactions d’orgueil que nous n’avons pas. A chaud, je ne peux pas dire beaucoup plus… Personnellement, je fais mon pire match en carrière. Nous pouvons trouver pleins de choses à redire. Est-ce que c’est le moment, je ne sais pas. Dans les sensations, je ne me suis jamais senti aussi mal sur un terrain et c’est frustrant de ne pas pouvoir aider son équipe. Je pense que nous pouvons être bien meilleurs en défense. Eux, ils ont fait un match complet. Je ne vais pas être rassuré pour les Playoffs en ayant pris 40 points puis en perdant encore à domicile… Je n’ai même pas la force et l’envie d’être positif. Nous sommes au plus bas, bien sûr que c’est inquiétant. Ce n’est pas un manque d’envie, tout le monde veut bien faire. Même si nous pouvons faire bien mieux. Toutes les équipes viennent pour nous faire douter mais c’est à nous d’assumer en face. En ce moment, je pense que les équipes se moquent plus de nous qu’elles nous craignent. Il va falloir trouver une vraie réaction d’orgueil car cela ne va pas du tout. L’égo que nous avons à certains moment, il va falloir le montrer quand on se fait piquer comme cela. L’égo ne va pas que dans un sens pour avoir la balle et shooter, il doit aussi nous servir à ne pas se laisser marcher dessus ».


Christophe Denis, entraîneur de la JL Bourg : « Une situation compliquée »

« Nous sommes dans une situation compliquée comme cela l’a été assez souvent cette saison. Il va falloir trouver des solutions et continuer à y croire. A nous de faire en sorte que cette situation puisse nous faire grandir. Il reste trois matchs pour nous aider à être suffisamment compétitif pour les Playoffs même si – ce soir – cela parait compliqué. Mais ce n’est pas parce que c’est compliqué qu’il faut laisser tomber et se croire déjà en vacances ! Ce soir, nous sommes tombés sur une équipe très en réussite. Il est très difficile de réussir à contrer une équipe qui tombe dans l’euphorie comme cela a été le cas pour Poitiers ce soir. J’attendais une réaction de l’équipe ce soir, je reste déçu du manque d’agressivité d’entrée de jeu. Je pense qu’il aurait fallu marquer très vite notre territoire. Brian Asbury ? Non, il n’était pas blessé. C’est une décision de coach. J’ai juste fait jouer les joueurs que j’estime apte à défendre le maillot.

Pendant de très longues semaines, nous avons été pauvres en attaque. Désormais, nous sommes capables de nous passer les ballons, de trouver des solutions, avec un secteur intérieur qui peut-être dominant et des solutions à l’extérieur. Mais c’est défensivement qu’il va falloir durcir.

Nous sommes fragiles mentalement. Nous avons parlé d’un manque de leaders, de constance sur le terrain. Je reste encore convaincu que nous devons peaufiner notre alchimie. Il faut absolument rester lucide et concentré jusqu’au bout. Les Playoffs sont une nouvelle saison. Ce sera l’occasion de remettre les compteurs à zéro ».



Score : 27-24, 43-43 (16-19), 55-64 (12-21), 79-85 (24-21)


Marqueurs JL :

#4 Cazenobe                12 min 00, 6 pts à 60%, 0/1 lf, 2 rbds, 1 pd, éval 8

#5 Braud                     22 min 30, 0 pt, 0/3 à 3 pts, 0/1 lf, 2 rbds, éval -8

#7 Courby                   23 min 15, 16 pts à 86%, 4/5 à 3 pts, 2 rbds, 1 pd, éval 17

#8 Ona-Embo              11 min 30, 0 pt, 1 rbd, éval 0

#11 Pellin                    28 min 30, 11 pts à 43%, 1/4 à 3 pts, 4/4 lf, 10 pd, éval 20

#12 Léonard                17 min 45, 11 pts à 57%, 3/4 à 3 pts, 6 rbds, éval 14

#14 Asbury                  04 min 30, 0 pt, éval 0

#15 Peacock                33 min 15, 18 pts à 50%, 2/5 à 3 pts, 2/2 lf, 7 rbds, 4 pd, éval 22

#18 Passave-Ducteil     22 min 30, 11 pts à 40%, 3/4 lf, 3 rbds, éval 5

#20 Taylor                   24 min 15, 6 pts à 33%, 0/1 à 3 pts, 2 pd, éval 2



VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Voyage en Normandie

  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires