Actualités

• Mardi 17 mai 2016 à 18h53

Rugby - Guillaume Boussès va entraîner le Servette Genève

Guillaume Boussès va raccrocher les crampons. © Jeff Basset

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Guillaume Boussès va raccrocher les crampons. © Jeff Basset

Actuel joueur de l’US Oyonnax, Guillaume Boussès rejoindra dès la saison prochaine Didier Cavoret et Sébastien Sasso au sein du staff d’entraîneurs de l’équipe première du Servette RC de Genève.


Guillaume Boussès, centre de l’US Oyonnax, a officialisé dimanche 15 mai dans l’émission L’expresso sur Bein Sports, la fin de sa carrière professionnelle et son retour dans le monde amateur au sein du Servette Rugby Club de Genève.



Dans Le Mensuel Rugby de février dernier, il évoquait déjà à demi-mot un possible avenir suisse. retrouvez l’article que nous lui avions consacré :


Guillaume Boussès, de la Suisse dans les idées


Il n’a pas forcément fait de déclaration fracassante car le garçon sait se montrer discret. Mais Guillaume Boussès va mettre un terme à sa carrière professionnelle au bout de la saison. Une sacrée carrière débutée au Stade Toulousain et qui se termine par une troisième saison sous le maillot de l’US Oyonnax. Entretemps, le trois quart centre a évolué à Biarritz, Bourgoin et au Stade Français. Plus de 235 matchs de Top 14 et une trentaine d’essais au compteur, le Toulousain d’origine aura de quoi raconter lors de ses soirées d’hiver. Quoi que, pas sûr qu’il ne se retourne trop longtemps sur son passé car si Guillaume Boussès veut profiter de son expérience de joueur de haut-niveau, il veut surtout la mettre au service de sa future activité professionnelle.

 

Un futur dans le management…


En parallèle de ses dernières années pro, il a repris des études de management par correspondance à Grenoble (pour obtenir l’équivalent d’un bac + 5). « J’espère décrocher ce fameux diplôme de management – pas du tout sportif – dans un an et à ce moment-là, je veux me tourner vers des entreprises à consonante internationale, disons à gros potentiel. Or, elles sont plutôt situées en Rhône-Alpes, dans la Plastic Vallée, Annecy ou le côté suisse, ce sont des secteurs intéressants pour moi ». D’autant plus attractif que Myriam la compagne Américano-Canadienne de Guillaume travaille sur Genève depuis qu’elle a quitté un emploi dans le cosmétique sur Paris pour suivre le rugbyman à Oyonnax. « Pendant deux ans, nous étions installés à Port, confie Guillaume Boussès. Et nous avons décidé de déménager à Chêne-en-Sémines après Bellegarde pour la rapprocher de son travail et ensuite pour être à un endroit tranquille mais bien desservi entre Oyonnax, Annecy et Genève ».


Un dernier défi sportif à relever


Calme et réfléchi, le Haut-Bugiste tient sa place dans le groupe de l’US Oyonnax rugby même s’il n’a pas autant de temps jeu que par le passé (3 matchs de Top 14, 5 de coupe d’Europe). « Je vis cela intensément car j’essaie de faire mon maximum pour Oyonnax, glisse-t-il. Je suis à l’école le soir mais aussi en stage chez Groupama depuis janvier et jusqu’en juin ». Avec notamment la cogestion de quatre agences (Saint-Genis, Gex, Bellegarde et Ferney), des études de marchés et stratégiques à mener pour l’ouverture éventuelle d’une nouvelle agence dans le Pays de Gex. « J’ai des journées assez complète et remplies » sourit-il. Pour l’instant, la situation n’entraîne pas une approche des matchs différente. « Je n’ai peut-être pas encore la sensation d’être stressé par la fin de carrière car j’ai encore le cours de mes études pour un an, réfléchit-il. Le stage me fait aussi penser à autre chose quand je quitte le rugby. Quand je suis là je participe du mieux que je peux pour l’organisation. J’essaie de profiter un maximum et aujourd’hui, nous voulons que chaque joueur d’Oyo puisse donner à 100% et jusqu’à la fin de la saison pour se battre et maintenir le club en Top 14 ». Un dernier défi sur le pré avant de se consacrer à une autre carrière. Avec de la Suisse dans les idées ?


Julien Veyre



Un œil sur le projet du Servette

« J’ai rencontré les dirigeants du Servette de Genève, explique Guillaume Boussès. C’est un projet tout nouveau pour eux. Ils ont commencé au bas de l’échelle. Ils évoluent dans un grand stade, avec des joueurs attirés par Genève. Ils jouent des matchs à couper au couteau mais sont obligés de passer par là. C’est un développement pour la ville même si on sait que le club phare est celui du Hockey. Ils veulent grandir et ce sont des projets intéressants pour eux ». Concernant la relation que peut nouer l’Oyonnaxien avec ce club, il répond : « on regarde ». « Je n’ai pas défini mon après carrière rugbystique, glisse-t-il. J’ai des propositions à droite ou à gauche. Le but n’est pas de jouer ailleurs mais d’apporter le côté rugby que j’ai pu avoir dans mes années pros et même auparavant ». Avec un regard intéressé sur la politique de formation des Suisses. « J’aime bien l’approche du Servette de vouloir structurer leur centre de formation – ou plutôt école de rugby -, ils essaient de structurer cela très correctement. Je trouve qu’ils sont sur la bonne voie ». Le joueur de l’USO apprécie le travail qui est fait par ce club. « Ils sont sur une politique où ils ne veulent pas partir énormément sur des gens de l’extérieur. Ils veulent s’appuyer sur des personnes du cru, des gens qui sont déjà implantés dans la région. Ils reçoivent pas mal de demandes car les personnes pensent que Genève est l’eldorado du rugby. Mais les dirigeants ont la tête bien sur les épaules pour pouvoir construire un club sereinement et c’est l’image qu’ils en donnent ».




VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Rugby - Guillaume Boussès va entraîner le Servette Genève 5.052

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Voyage en Normandie

  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires