Actualités

• Jeudi 19 mai 2016 à 18h15

Bourg-en-Bresse - À H2M : l’art contemporain entre vrai mensonge et fausse vérité

Que faire ? s’interroge l’artiste. Qui acheter ? s’angoisse l’amateur d’art. Un œuvre d’Ernest T lance le débat.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Que faire ? s’interroge l’artiste. Qui acheter ? s’angoisse l’amateur d’art. Un œuvre d’Ernest T lance le débat.



«  L’art est un mensonge qui nous fait comprendre la réalité ». On attribue la formule à Pablo Picasso. Elle a inspiré l’exposition que propose jusqu’au 24 juillet prochain à l’hôtel Marron de Meillonnas (H2M) le service Actions culturelles de la Ville. L’artiste ne serait-il qu’un imposteur ? L’art ne serait-il qu’illusion, tricherie, manipulation ou autre supercherie ? Vastes questions sur lesquelles ont disserté plusieurs générations de lycéens à l’heure du bac philo. Depuis l’Antiquité et encore davantage depuis les œuvres déroutantes de Marcel Duchamp au début du siècle dernier, les artistes ont joué avec les limites du faux et de l’authentique pour interroger le statut de l’artiste et celui de l’œuvre. En cela, l’exposition interroge et laisse des réponses en suspens. « Elle est atypique, déroutante », lit-on sur les premières pages du livre d’or. Mais elle est aussi riche d’enseignements sur la relation qu’entretiennent de jeunes artistes avec l’idée de la création artistique et la manière choisie pour matérialiser leur démarche.



Une SAS comme œuvre d’art partagée

 



À cet égard la rencontre baptisée « Causeries » organisée avec les artistes et le public, jeudi 5 mai, aura été fort passionnante. Pendant plus de deux heures, on a effectivement beaucoup causé. Sur l’intention artistique faite parfois de militance. Ainsi Marine Semaria, jeune artiste qui pointe le monde de l’argent avec l’absurdité d’un système bancaire devenu virtuel. Elle dénonce aussi le marché de l’art contemporain où règne la manipulation ou encore des jeux de grattage générateurs d’illusions ou plutôt de désillusions. Démarche originale d’Emilie Brout et de Maxime Marion créateurs d’Untitled SAS une œuvre d’art immatérielle dont le medium est une société par actions simplifiées (SAS). Celle-ci a pour objet social le seul fait d’être une œuvre d’art avec un capital ouvert à tous. Le capital social de la société est fixé à 1 € (le minimum légal possible) pour 10 000 actions. L’intention est d’opérer un rapprochement entre le monde de l’art et de l’entreprise, de permettre l’acquisition d’une œuvre d’art au plus grand nombre et d’élargir ainsi le champ de l’art contemporain. Afin de créer la société, les artistes ont travaillé avec un cabinet d’avocats, qui ont permis son enregistrement au greffe du Tribunal du commerce de Paris malgré les nombreux paradoxes légaux qu’elle suscite.



Impostures et émotions

 



Alors l’originalité de l’intention serait-il devenu le seul vrai moteur de l’art contemporain ? Les placements d’amateurs fortunés sa seule vraie reconnaissance ? Le débat a été lancé lors de cette causerie. «  Plus je vis parmi des artistes et plus je suis convaincu que ce sont des imposteurs », disait il y a un siècle Marcel Duchamp. Le créateur des Ready-made qui aimait jouer avec nos représentations mentales savait de quoi il parlait. « On se demande si les imposteurs ne sont pas ceux qui dénoncent les impostures », a encore écrit un visiteur. Un autre estime que l’art ne se résume pas à poser des questions, il appelle de l’émotion. Cette fameuse émotion que chacun éprouve à sa façon. Le mieux pour se faire une idée et de la ressentir ou pas, est de pousser sans préjugés la porte de cette exposition qui, de toute manière, ne peut laisser insensible.




> Exposition jusqu’au 24 juillet. Du mercredi au dimanche de 13 à 18 heures à l’espace H2M 5 rue Teynière à Bourg-en-Bresse.


A.L



VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires