Actualités

• Dimanche 22 mai 2016 à 10h50

Secours catholique - Yves Monvoisin : l’accueilli devenu accueillant

Yves Monvoisin.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Yves Monvoisin.


Une dame d’une quarantaine d’années descend la vieille bâtisse à étages en emportant quelques livres dans une main et une veste pour son fils dans l’autre. Elle salue poliment l’homme à qui elle vient de montrer une lettre qui l’invite à se présenter ici, puis s’éclipse, presque gênée d’être là. Sur le perron de l’espace solidarité de Trévoux qui abrite les locaux du secours catholique, se tient Yves Monvoisin. Celui qui accueille ces bénéficiaires, le samedi matin, connaît ce sentiment qui parcourt certains d’entre eux. La reconnaissance d’être aidé bien sûr mais aussi la pudeur qui empêche parfois de se confier ou même de venir demander de l’aide.




Une histoire banale


Après avoir été enseignant en lettres durant une dizaine d’années, c’est vers une carrière dans l’industrie pharmaceutique vétérinaire que le professeur se dirige. Une nouvelle expérience qui se passe bien durant plusieurs années jusqu’à ce qu’une série de vagues de licenciements ne finisse par l’emporter à son tour vers le chômage. À 53 ans le coup est rude car la difficulté pour retrouver un emploi est réelle. Les années s’écoulent, l’allocation-chômage cesse, l’héritage laissé par ses parents fond lentement… « Mais je ne voulais pas m’inscrire pour le RMI à l’époque. Je me disais que j’allais être catalogué, que finalement je n’en avais pas vraiment besoin. ». La vente de sa maison lui permettra de tenir quelque temps encore mais la situation se dégrade lentement. « Sans aucune rentrée d’argent pendant plusieurs années le « magot » s’épuise vite » explique-t-il.




« J’ai découvert
un univers »


Une situation qui le conduira dans la rue à 59 ans. Il y restera deux mois et demi. Sans couchage, sans nourriture, sans autres vêtements que ceux qu’il porte alors, il squatte un entrepôt de la ville dans lequel une palette jonchée de sacs de sable fait office de lit. Quelques amis lui amènent de la nourriture et tentent de le convaincre d’aller voir les assistantes sociales mais le sentiment de honte est très fort.


Pourtant à force de dialogue et de persuasion le pas sera franchi. « J’ai été très bien accueilli. On m’a alloué 420 € » se souvient-il les yeux ronds. Un foyer d’Alpha3A installé sur la commune lui offre un toit. Le mardi et le vendredi avec un ami, ils se rendent à Neuville aux Resto du cœur mais aussi au Secours Catholique à Trévoux où ils récupèrent un peu d’aide alimentaire mais aussi de la chaleur humaine. D’un naturel sportif, c’est au détour d’une de ses sorties qu’une dame l’apostrophe en lui demandant s’il n’aurait pas désormais quelques heures à consacrer à la cause. Le bénéficiaire devient alors aussi celui qui aide les autres. La délégation de Bourg-en-Bresse lui offrira une formation sur l’accueil et l’écoute dont il garde un souvenir ému et qui lui sert depuis dans son engagement auprès « des accueillis ». « La nourriture c’est important mais l’écoute c’est essentiel. » explique-t-il. « Quand je suis arrivé, j’ai découvert un univers, je ne savais pas ce que c’était que le bénévolat, la distribution de colis… J’ai été impressionné par ce monde-là et puis je me suis mis dedans. »


Désormais à la retraite depuis deux ans et âgé de 67 ans Yves Monvoisin continue son activité de bénévole au Secours catholique. Il loue depuis sa sortie du foyer un appartement à celui qui, lors de cette épreuve de vie, lui amenait un peu de nourriture pour tenir le coup. Le trait d’union d’une autre vie.



Kévin Michaud


 

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires