Actualités

• Lundi 23 mai 2016 à 12h00

Val Revermont - Rémi Cantin : "On sera tous gagnants à développer le site ensemble"

Rémi Cantin.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Rémi Cantin.






“Cuisiner et faire plaisir”. C’est ainsi que Rémi Cantin, jeune chef qui vient de reprendre le restaurant de la Grange du Pin, définit son travail. Digne fils de son papa, Gilles Cantin, fromager de Treffort deux fois médaillé d’or du concours agricole de Paris, Rémi est un être positif, optimiste et qui agit dans le calme. Diplômé de l’école hôtelière de Bellegarde (CAP-BP-Bac Pro), Rémi aime « recevoir, cuisiner, faire plaisir aux autres ».



Déjà une année d’exercice, comment vous portez-vous ?


Bien ! L’ouverture s’est faite exactement le 20 juin 2015 avec une météo très favorable, une clientèle importante et d’univers très différents et en face, des offres adaptées à une clientèle de vacanciers grâce aux glaces et aux crêpes. De plus on a été aidés par les activités bar. Les conditions étaient donc optimales pour commencer à avoir un regard sympathique de la part des clients.




Quel type de cuisine proposez-vous ?


Avec des produits locaux, je propose une cuisine simple et familiale et entièrement « faite maison ». On a fait le pari d’avoir une carte réduite car appréciée et on sait ce qui marche, avec, bien sûr, des prix très attrayants.



Vous avez immédiatement proposé des activités culturelles telles que des concerts en nocturne ?


Oui et cela a beaucoup plu à la clientèle parce que j’ai fait venir des petits groupes de musique locaux. Nous reprenons ce même principe dès fin juin au rythme d’un concert tous les quinze jours, le samedi soir avec restauration au restaurant autour d’un menu à 17/18 € intégrant le prix du concert.



Quelle forme de musique ?


Style Pop-Rock dans le but de créer un festival Pop-Rock sur le site de la Grange du Pin lors de la saison 2017. On a déjà repéré des groupes. Le festival se déroulera sur un week-end – mi-juillet sans doute – afin d’avoir une population jeune mais aussi de tous âges !



Comment fonctionnez-vous au niveau de l’ouverture de l’établissement ? Que faites-vous en automne et hiver ?


L’ouverture se fait fin mars jusqu’à mi-octobre puisqu’il y a les opérations de septembre, Oxyrace et le week-end Volkswagen qui se déroulent sur le site. À compter de la fermeture aux individuels mi-octobre, l’établissement reste ouvert toute la saison d’automne et d’hiver pour les groupes, les comités d’entreprises, les séminaires, les réunions professionnelles. Ainsi, j’ai reçu des chocolatiers suisses, pour un séminaire de deux jours avec logement dans les chalets de bois du camping, puis un groupe de parisiens. Ici, il y a une bonne cohésion d’équipes (restaurant, camping et accrobranche). C’est important de ne pas être tout seul sur un site. Pour 2016, nous avons mis en place un plan de communication afin de proposer un packaging Hébergement-restauration-loisirs. On sera tous gagnants à développer le site ensemble !



Vous avez quelle clientèle ?


Locale, ou de proximité comme la clientèle de Bourg-en-Bresse, de Viriat, de Pont-d’Ain qui a son mobile home au camping, ou des vacanciers de passage, Français ou étrangers. Il s’agit d’une clientèle de camping et de baignade durant deux mois. Et en dehors de ces deux mois, une clientèle locale ou de la périphérie. Cela implique deux types de cartes différentes avec des produits locaux. De l’ouverture à fin juin, on a une carte plus élaborée, plus travaillée. La carte de juillet et août est estivale, en direction d’une clientèle plus variée.



Qu’envisagez-vous pour que le bouche-à-oreille fonctionne rapidement ?


À partir de juillet, on met en place les Jeudis apéritifs avec un buffet offert pendant une heure pour les consommateurs en terrasse. Nous sommes une jeune et petite entreprise de quatre salariés avec un chef cuisinier, Sebastian, très talentueux. N’étant pas directement sur la route des vacances, mais plutôt « excentrés », nous devons avoir une politique de rapport qualité-prix adaptée à des familles nombreuses. Nous avons la chance d’être dans un cadre très sympathique, à nous d’assurer derrière !


 

Propos recueillis par Jacqueline Letouzey, CLP



La Grange du Pin, 410 chemin de la Grange-du-Pin – 01370-Cuisiat-Val-Revermont. 04 74 22 14 61. remy.cantin@hotmail.fr

L’espace Grange du pin, c’est aussi une aire de baignade, de pêche, de circuits randonnées, de circuits VTT, de terrain de tennis, volley, de paddle, de détente en général.





VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires