Actualités

• Lundi 6 juin 2016 à 14h00

Le 37e Festival d'Ambronay s'annonce lumineux et vibrant

Leonardo Garcia Alarcon sera de l'édition 2016.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Leonardo Garcia Alarcon sera de l'édition 2016.

Qu’elle semble loin, la première édition du Festival d’Ambronay, où seulement trois concerts étaient au programme. Vendredi 20 mai, le président du festival Alain Brunet a donné le coup d’envoi de cette 37e édition, qui se déroulera du 16 septembre au 9 octobre.

D’Ambronay à Bourg-en-Bresse, en passant par Villieu-Loyes-Mollon ou Ambérieu-en-Bugey, la musique baroque va résonner pendant trois semaines, sur le thème « Vibrations : Lumières ».


A quelques jours du début du championnat d’Europe de football, Alain Brunet a rappelé les effectifs qui composent l’équipe d’un tel événement : 20 salariés et 80 bénévoles. « Je suis peut-être le petit Didier Deschamps de la culture ambronaise, s’est réjoui le chef de cet événement. Pour moi, nous sommes déjà champions d’Europe ! »



Un programme alléchant


Philippe Herreweghe ouvrira le festival à l’abbatiale, avec Lumières Célestes, le vendredi 16 septembre à 20 h 30. Philippe Herreweghe et ses forces du Collegium Vocale Gent nous promettent une ouverture grandiose, tout entière consacrée au génie de Bach. Le lendemain, est attendu Haendel avec Tamerlano, toujours à l’abbatiale. Maître incontesté de l’opéra baroque, Haendel dépeint dans ce somptueux Tamerlano un orient rêvé : la lumière irradie le palais de l’empereur des Tartares et souligne la beauté de la princesse Asteria tant convoitée. Charpentier et Purcell concluront ce premier week-end avec Cécile, vierge radieuse. Patronne des musiciens, sainte Cécile a suscité de nombreux hommages musicaux au XVIIe siècle dont ceux, de part et d’autre de la Manche, de Charpentier et de Purcell.

Lors du deuxième week-end, vendredi 23 septembre à l’abbatiale, Leonardo Garcia Alarcon nous convie à un voyage musical très excitant, avec Feu sacré. Des polyphonies de la péninsule ibérique aux musiques sacrées d’Amérique latine. Le samedi, The Fairy Queen avec le célèbre compositeur anglais Henry Purcell investira les lieux. Ce semi-opéra en cinq actes convoque l’imaginaire féérique de la pièce shakespearienne qu’il propulse au sommet avec un orchestre opulent et virtuose et une troupe de chanteurs qui alternent airs, ensembles et choeurs. Les Arts Florissants de William Christie viendront ponctuer cette fin de semaine. En formation de chambre, Willian Christie et ses Arts florissants nous proposent un Jean-Sébastien Bach à deux visages.

Pour cette 37e édition, Philippe Jaroussky sera aussi de la partie. Le festival Eeemerging 2016, véritable festival dans le festival est également au programme. Six représentation sont au programme, les 8 et 9 octobre.



> La billetterie est déjà ouverte : www.ambronay.org ; ou par téléphone : 04 74 38 74 04.


C. D.

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

1 commentaire

Réagir à cet article

Vos commentaires

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires