Actualités

• Dimanche 19 juin 2016 à 18h00

Ambérieu - Raoul Gabet lance un appel aux donneurs de sang pour éviter la pénurie

Mercredi matin, sur le marché, les bénévoles ont interpellé les personnes sur la pénurie.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Mercredi matin, sur le marché, les bénévoles ont interpellé les personnes sur la pénurie.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Raoul et Françoise Gabet. Le risque de pénurie de sang a poussé l'établissement français du sang a lancé un appel national aux donneurs

Face à la baisse importante des dons, l’Établissement Français du Sang tire la sonnette d’alarme. Dans toute la France, les derniers mois n’ont pas vu un nombre suffisant de donneurs affluer. Les réserves en produits sanguins sont très basses et il y a urgence pour trouver de nouveaux donneurs, réguliers ou occasionnels. La pénurie menace pour les mois de juillet et août. À Ambérieu, où les collectes ont généralement plus de succès qu’ailleurs, l’amicale du don du sang a également enregistré une baisse notable de fréquentation et appelle les habitants à venir donner leur sang lundi 20 juin, à l’Espace 1 500. Rencontre avec Raoul Gabet, responsable de l’amicale des donneurs de sang bénévoles.


Il y a une baisse importante de donneurs à Ambérieu ?


Oui. Sur les trois premières collectes de l’année (janvier, mars et mai), nous avons eu 150 donneurs de moins que l’année dernière. Sachant que la moyenne des collectes dans l’Ain est de 50 donneurs, c’est comme si nous avions perdu une collecte à chaque fois ! La baisse n’est pas que locale mais touche la totalité de la France depuis 18 mois. La baisse est sensible dans tout le département de l’Ain. Les seuls lieux où les donneurs sont en augmentation sont les écoles. Peut-être que les jeunes sont plus sensibles aux autres. À Ambérieu, la baisse est surtout sensible depuis le mois de janvier, au niveau national depuis 18 mois.


Comment expliquez-vous cette baisse ?


Il y a des raisons nationales : je pense à la morosité ambiante. Quand rien ne va, les gens vont d’abord penser à eux avant de penser aux autres. Au niveau national, il est certain que les attentats de novembre ont causé un élan de générosité. Le problème est qu’il y a eu plus de dons que d’utilisations. Comme il faut 8 semaines entre deux dons, ça a perturbé tout le timing des collectes du début d’année.


Parce que l’on ne peut pas conserver le sang ?


Le sang est séparé entre concentré de globules rouges, plaquettes et plasma. Les poches de sang, malheureusement, périment. Ce sont les poches de globules rouges que l’on transfuse et elles ont une durée de vie moyenne de 40 jours quand elles sont conservées à -60° et tous les établissements français du sang ne sont pas équipés pour avoir des chambres froides.


À quoi sert le don du sang ?


Le don du sang sert, d’une façon générale, aux personnes qui ont besoin d’être transfusées suite à un accident. Mais pas que. Dans les maternités par exemple, les accouchements se passent plus ou moins bien et on a parfois besoin de beaucoup de sang, l’équivalent du don de 30 donneurs. D’autres ont besoin d’être transfusés tous les jours comme les personnes atteintes de leucémie. En moyenne sur le territoire français on a besoin de 10 000 poches tous les jours.


Propos recueillis
par Nicolas Archirel, CLP


> La prochaine collecte aura lieu à l’Espace 1 500, lundi 20 juin de 8 h 45 à 14 h 30 et de 15 h à 18 h 30.


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Voyage en Normandie

  • Formation 2017

  • Annonces de matchs USB

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Seniors

  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Nos partenaires