Actualités

• Samedi 25 juin 2016 à 11h05

Procès d'Audrey Chabot : témoignages de l'accusée et plaidoiries des parties civiles

Les parties civiles ont plaidé jeudi 23 juin.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Les parties civiles ont plaidé jeudi 23 juin.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Sophie Taupin, avocate générale, Me Pilloud et Me Audineau.

“Je veux qu’il soit heureux”



Jeudi 23 juin après-midi le président du tribunal a donné lecture de quelques passages du dossier de soins de l’accusée depuis sa détention. Un dossier qui a permis de mettre en lumière une fois encore la personnalité de cette femme, son histoire familiale, sa culpabilité, sa peur de l’abandon, sa difficulté à se défaire du regard des autres. L’accusée a répondu aux questions du tribunal et des avocats.


“Que voulez-vous dire à votre fils, sur ce que vous êtes, sur ce que vous voulez ?”, lui a demandé Me Marie Adineau, qui représentait le fils de l’accusée. “Cela ne va pas être facile de lui dire que sa mère est un monstre”. “Vous ne l’êtes pas, madame !”, s’empressait de lui répondre Me Audineau. Visiblement très émue, l’accusée a expliqué avoir peur d’affronter la colère de son fils aujourd’hui âgé de 16 ans. Elle a raconté sa difficulté à être mère avec lui, à tisser des liens. Elle a déclaré qu’elle souhaitait qu’il finisse ses études, “qu’il fasse quelque chose qui lui plaise, qu’il soit heureux, qu’il fonde une famille. Et si pour qu’il aille bien il faut que je prenne un peu de distance avec lui, je le ferai… Car je l’aime”. L’accusée a pu redire ses regrets par rapport aux actes qu’elle a commis.



“La voix du survivant”



Deux parties civiles étaient représentées au cours de cette audience. Le fils de l’accusée, absent mais défendu par Me Audineau, et l’ex-compagnon de l’accusée défendu par Me Pilloud. “Je suis la voix de l’enfant un peu oublié, le survivant”, a déclaré Me Audineau. L’avocate a regretté ne pas avoir obtenu les réponses aux questions que se pose l’adolescent. Pourquoi lui a survécu ? Pourquoi sa mère a commis de tels actes ? Et pourquoi à nouveau, alors qu’il espérait retourner vivre avec elle à sa sortie de détention la première fois ? Me Audineau a retracé le parcours de cet enfant qui, depuis son plus jeune âge (2 ans 1/2-3 ans), a subi les choix et les actes de sa mère.  Il a été placé, puis a dû déménager alors qu’il avait réussi à trouver des repères. Elle a parlé d’un enfant qui aura finalement très peu connu sa mère. Un enfant qui devra suivre des soins, qui devra se reconstruire et qui devra “arriver à se représenter sa mère non pas telle qu’il voudrait qu’elle soit, mais telle qu’elle est. C’est ça, devenir adulte”.


Me Pilloud a exprimé tout d’abord de la colère par rapport aux travailleurs sociaux qui n’ont pas su déceler les grossesses de l’accusée et n’ont pas permis d’éviter le drame. Il a évoqué aussi  la difficulté pour son client de continuer à éprouver des sentiments après avoir appris les faits que sa compagne avait commis. L’avocat a rappelé aussi le moment terrible où il a découvert les nourrissons dans le congélateur. Il a décrit enfin un homme qui à ce moment-là a pris les bonnes décisions, protégeant le fils de l’accusée et demandant à sa compagne de se rendre à la gendarmerie. “L’impact émotionnel [lié à toute l'affaire et à sa médiatisation] pour mon client et sa famille a été énorme”.




Retrouvez le verdict, les réquisitions de l’avocate générale et la plaidoirie de l’avocat de la défense sur notre site internet ici.

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • Guide de l’été


  • Formation 2017

  • Annonces de matchs USB

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Seniors

  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Nos partenaires