Actualités

• Mercredi 29 juin 2016 à 14h45

Villars-les-Dombes - Les agriculteurs évoquent une situation exceptionnelle

Au fond, apparaît non pas un étang mais bien le champs inondé.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Au fond, apparaît non pas un étang mais bien le champs inondé.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Le maïs a beaucoup souffert.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Sylvain Guedon présente l'étendue des dégâts dans l'un de ses champs.


Plus de 400 mm d’eau en 3 mois. Après la sécheresse qui avait plongé la Dombes l’été dernier dans la torpeur c’est un autre phénomène extrême qui met cette année à rude épreuve la motivation des agriculteurs et la santé financière des exploitations. Avec des sols gorgés d’eau les conditions de semis sont rendues particulièrement difficiles et certains n’ont pu semer qu’à hauteur de 50 %. Un surcroît d’eau qui vient s’additionner aux difficultés rencontrées l’an dernier, le tout dans une période ou les courts ne sont pas bons. « Nous avons 300 bêtes à nourrir alors forcément on se pose des questions. Nous n’avons que peu d’animaux en pâturages car cela risque d’abîmer les terres » explique-t-on du côté du GAEC Clair.


« Un point de non-retour »


Des interrogations et des inquiétudes que partagent les agriculteurs du secteur qui tentaient vendredi 17 juin – à l’occasion d’une visite sur le terrain – de sensibiliser M.Simonin de la Direction départementale de la protection de la population (DDPP). « Il s’agit d’une situation particulièrement exceptionnelle dans un contexte particulier, cela va rajouter une sévère couche. Il va falloir trouver des moyens eux aussi exceptionnels vis-à-vis des agriculteurs » expliquait le président de la chambre d’agriculture Gilbert Limandas. « La situation a commencé dès le mois d’avril. Là nous sommes à un point de non-retour. Les sols sont gorgés d’eau et ne peuvent plus rien absorber. » témoignait Sylvain Guedon depuis son exploitation de Villars-les-Dombes. Un état des lieux peu réjouissant face auquel les services de la DDPP assurent mobiliser ses équipes pour mettre en place des procédures qui puissent les aider. Pendant ce temps l’eau coule et pas que sous les ponts.



Kévin Michaud



VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • Guide de l’été


  • Formation 2017

  • Annonces de matchs USB

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Seniors

  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Nos partenaires