Actualités

• Mercredi 29 juin 2016 à 13h00

Miribel - Il parcourt 155 kilomètres sur le Rhône en kayak pour la recherche contre la maladie

Armand Thoinet dans le Parc de Miribel-Jonage.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Armand Thoinet dans le Parc de Miribel-Jonage.


C’est un défi incroyable, sportif et solidaire, qu’Armand Thoinet a relevé. Souffrant de la sclérose en plaques, ce Nord-Isérois de 23 ans a réussi la performance de descendre le Rhône en kayak. Entre le 10 et le 14 juin, il a parcouru 155 km depuis Seyssel au rythme de ses pagaies avec notamment une étape dans le Parc de Miribel-Jonage. Le but était de pouvoir le rencontrer, échanger et de récolter des fonds pour la recherche contre la maladie.


Sensibiliser sur la maladie


C’est à l’âge de 14 ans qu’il ressent les premiers signes de cette maladie auto-immune qui affecte le cerveau, la moelle épinière et les nerfs optiques. Le système immunitaire agresse ses propres cellules et c’est un peu le corps qui s’autodétruit. 90 000 Français sont touchés et l’on diagnostique 4 000 à 6 000 nouveaux cas tous les ans. La maladie étant encore peu connue et présentant des symptômes différents, il cherche à sensibiliser par toute une série d’actions.


Contraint d’abandonner le rugby dans son adolescence, c’est dans son kayak qu’il prend une revanche en réalisant en 2015 le tour de Corse en kayak et en participant à la course en relais « Sainté-Lyon ». Cette année, « Souquer en pagaie » n’est qu’un défi parmi d’autres aussi impressionnants comme une plongée sous glace au lac de Tignes, une balade en chiens de traîneau au col de Cuvery et une initiation au handiski au Grand-Bornand.


« Le pouvoir d’agir »


« Je pourrais rester chez moi, passif, râlant de ne pas être entendu. Je l’ai fait durant presque trois ans, sans que ma vie ne change. Depuis, j’ai découvert le pouvoir d’agir », explique-t-il. En 2012, « je marchais difficilement 300 mètres » et voilà aujourd’hui qu’il réalise des défis sportifs tout en devant vivre avec un traitement médical. Passé outre les préjugés, Armand Thoinet a su reprendre confiance en soi pour « reconstruire (sa) vie », tout simplement.



Julien Plazanet, CLP




Pour suivre ses exploits, rendez-vous sur www.facebook.com/SouquerEnPagaie et pour prendre contact il est possible de lui écrire à l’adresse souquerenpagaie@gmail.com




VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Miribel - Il parcourt 155 kilomètres sur le Rhône en kayak pour la recherche contre la maladie5.051

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Voyage en Normandie

  • Formation 2017

  • Annonces de matchs USB

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Seniors

  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Nos partenaires