Actualités

• Mercredi 6 juillet 2016 à 10h45

Châtillon-sur-Chalaronne - Plus de 500 convives à la soirée de gala des cuisiniers de la Dombes

Jean Marc Levy, du Berger des Dombes, David Gobert de la Torréfaction Dagobert et Franck Succillon du restaurant le Duverger participaient en cuisine au gala.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Jean Marc Levy, du Berger des Dombes, David Gobert de la Torréfaction Dagobert et Franck Succillon du restaurant le Duverger participaient en cuisine au gala.


Particulièrement connue à partir du XXe siècle, la gastronomie dombiste fait appel à des recettes simples et des produits locaux de qualité, telles les grenouilles, le canard, le brochet et la carpe, auxquels se sont ajoutés plus récemment la dinde fermière, le chapon fermier et le lapin. Mais en 2006, c’est la catastrophe. La grippe aviaire fait des ravages, particulièrement dans les mentalités. La Dombes est devenue une zone pestiférée.


Défense et la reconnaissance de la gastronomie dombiste


Jean Marc Levy, du Berger des Dombes, et quelques-uns de ses amis restaurateurs, décident alors de fonder une association, « les cuisiniers de la Dombes » dont le but et la défense et la reconnaissance de la gastronomie dombiste. L’association est constituée d’une quarantaine de cuisiniers associés à une vingtaine de partenaires, producteurs locaux ou proches de la Dombes, qui s’engagent, ensemble, à cuisiner dans la tradition à partir de produits de traçabilité assurée.


Une 4e soirée de gala


Afin de promouvoir leur savoir-faire et de se faire connaître ou reconnaître, les membres de l’association organisaient un premier repas gastronomique en juillet 2009. Suite aux éloges et aux témoignages reçus, l’association incluait cette soirée de gala dans ses manifestations. Ce jeudi soir, sous les halles, avait lieu la quatrième soirée de gala des « cuisiniers de la Dombes ». Ce repas, basé sur la promotion du terroir et des produits régionaux, promeut une cuisine préparée du début à la fin avec des produits locaux travaillés. Un menu de qualité toujours identique, dont chacun des vingt-trois cuisiniers réalisait une petite partie dans des cuisines spécialement installées pour l’occasion. Afin de garantir une prestation de qualité, le chef Philippe Damians gérait les équipes, de la cuisine au service.


Tombola et ambiance brésilienne


Pour animer la soirée, l’association organisait une tombola permettant de remporter des produits locaux et le groupe Fine Do Brasil proposait des chants et des danses brésiliens. Comme l’association fêtait également ses dix ans d’existence, un dessert surprise clôturait le repas. Élus municipaux et le président de la Chambre de commerce Rhône-Alpes honoraient les cuisiniers de leur présence.



Julie Chaminade, CLP



VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Voyage en Normandie

  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires