Actualités

• Jeudi 7 juillet 2016 à 16h44

Tennis Open de l'Ain - Cap sur les demi-finales

Jonathan Eysseric fait valoir son expérience. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Jonathan Eysseric fait valoir son expérience. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Benjamin Pietri a écarté plusieurs qualifiés. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Le jeune Valentin Vacherot s'incline en quart. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Lorenzo Giustino met le cap sur les demi-finales. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Fin de l'aventure pour Romain Joncour. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Johan Tatlot a pêché un peu au service. © V. Janiaud

La journée de mercredi était consacrée aux demi-finales de la compétition de doubles et aux quarts de finales du bas de tableau des simples. Le beau temps installé depuis le début des compétitions a permis le déroulement sans entrave de cette première partie de la 24ème édition du tournoi.


La hiérarchie a été dans l’ensemble respectée puisque la paire hispano-marocaine Fornell-Mestres (tête de série n°4) – Ouahab l’a emportée face aux français De Schepper – Tchoutakian, l’Américain Gard (n°3) – le Philippin Gonzales passe face aux argentins Martinez Sarrasague – Uryson et la paire franco italienne Eysseric – Giustino domine Diep – Joncour. La surprise est venue des jeunes français Hamou et Hemery qui ont sorti l’Indien Balaji (n°1) et l’Ukrainien Deviatiarov en deux manches. Les demi-finales sont programmées jeudi après-midi.

 

Trop d’écart


Le gros du programme était consacré aux simples qui poursuivent leur cheminement. Le premier match était sur le papier assez déséquilibré entre la tête de série n°2, l’Italien Lorenzo Giustino et le jeune français de 17 ans, Valentin Vacherot, sorti des qualifications. Joueur élancé, de grande taille, aux larges épaules, avec un très bon service, la différence était trop grande dès que son adversaire accélérait le jeu. Dès le 2ème jeu, Giustino faisait un premier break qu’il confirmait au service. Vacherot remportait son service au 4ème jeu après des égalisations mais résigné en fin de manche, il laissait son adversaire gagné ce 1er set 6-1. A la reprise, Vacherot inscrivait le 1er jeu à son tableau. Ce sera le seul. Au 3ème, énervé, il jette sa raquette au sol laissant Giustino faire la course en solo et l’emporter une nouvelle fois 6-1.

 

La prime au qualifié


La seconde rencontre n’aura pas lieu. Laurent Lokoli, blessé, déclare forfait face à l’Indien N.Sriram Balaji. Les qualifications ont parfois du bon. C’est ce que doit penser Benjamin Pietri, qui après avoir sorti un autre qualifié, Mark Burgos, au tour précédent, s’attaquait à Ronan Joncour. A égalité à une manche partout, le tournant du match intervenait dans le 8ème jeu où les deux adversaires encore au coude à coude. Mais Joncour faisait appel au kinésithérapeute pour un massage de sa cuisse gauche. Pietri remportait le jeu suivant 40-0, concédait l’égalisation 5-5 et finissait son match 7-5.


Au bout du suspens


Alors que le soleil était déjà bas à l’horizon et que l’animation du Village se faisait entendre, les derniers compétiteurs entraient sur le court. D’un côté l’expérience avec Jonathan Eysseric, gaucher, 26 ans, vainqueur à Bourg en 2008, demi-finaliste en 2015, 347ème à l’ATP alors qu’il avait été classé 202ème en 2013, à la recherche de précieux points pour remonter dans le classement. Et en face, Johan Tatlot, 20 ans, 706ème à l’ATP, un profil et un style de jeu “à la Tsonga”. Sorti lui aussi des qualifications alors que son classement lui aurait permis de rentrer directement dans le tableau final mais un oubli de sa part le conduit à cette formalité. La 1ère manche commence par un jeu blanc pour l’aîné qui récidive au 5ème. De son côté, Tatlot a plus de mal avec son service, commet une double faute dans le 4ème jeu mais arrive à le gagner. Puis il fait un break au 9ème jeu faisant basculer la manche et l’emportant au jeu suivant (6-4) alors qu’Eysseric fracasse sa raquette. La seconde manche commence par trois jeux blancs. Toujours contrarié par son jeu, Eysseric parvient à prendre par deux fois le service de son jeune adversaire et solde la manche à son profit (6-4). La parité du score et dans le jeu va se poursuivre jusqu’à l’ultime point remporté après plusieurs égalités par le gaucher, plus expérimenté et avec peut-être une motivation exacerbée (7-6). Mais la différence est sans doute venue au service dominé par Eysseric avec 5 aces pour 1 seul mais 14 doubles fautes pour Tatlot à 6.

La fin des quarts de finale va se jouer jeudi avec les têtes de série n°1 David Guez – Alexis Musialek, n°3 Calvin Hemery – Marc Fornell-Mestres, n°5 Maxime Hamou – Romain Jouan (vainqueur en 2010) et n°6 Lamine Ouahab – Nathan Seateun (qualifié).


Vincent Janiaud, correspondant local

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires