Actualités

• Samedi 9 juillet 2016 à 19h49

Open de l'Ain de tennis - Le carré final est connu

Lorenzo Giustino accède aux demi-finales. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Lorenzo Giustino accède aux demi-finales. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Lamine Ouahab, un rouleau compresseur, a usé et déstabilisé son adversaire Alexis Musialek. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Alexis Musialek a cédé devant la force du Marocain Lamine Ouahab. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Le dernier qualifié, Benjamin Piétri a cédé dans la 2ème manche face à l'Italien Giustino. © V. Janiaud

Après cinq jours de soleil, la chaleur était bien présente sur les cours du Stade Jacques Porte vendredi 8 juillet.


Mais elle n’a pas fait que des heureux parmi ceux qui disputaient les quarts de finale du simple. En particulier, il ressortait du premier match disputé que le Breton Romain Jouan résistait mieux au soleil que son adversaire l’Espagnol Marc Fornell-Mestres qui n’a pu obtenir que 3 jeux et qui, donc, s’est vite incliné (6/2, 6/1). Peut-être se réservait-il pour la finale du double. La deuxième rencontre opposait l’Italien Lorenzo Giustino, tête de série n°2, au dernier qualifié encore en course Benjamin Piétri. Après une première manche serrée, gagnée 7/5, Giustino faisait un premier break sur le service de Piétri au 2ème jeu et réalisait la course en tête. Le Français sauvait l’honneur en gagnant le 5ème jeu sur le service de son adversaire.



Le troisième match faisait se rencontrer les têtes de série n°3, Jonathan Eysseric, ancien vainqueur, et n°8, l’Indien N.Sriram Balaji. La volonté d’Eysseric d’obtenir à nouveau une bonne “perf” sur ce tournoi a prévalu et il s’est hissé en demie sur un score de 6/4, 6/3.


Un cumulard


Déjà qualifié pour la finale du double qui allait suivre en fin d’après-midi, le Marocain Lamine Ouahab, dernière tête de série encore en compétition avec le n°6, entrait sur le cours derrière son adversaire du jour, Alexis Musialek. Ce tennisman, né à Alger, âgé de 31 ans, résidant à Barcelone, arrivait auréolé de sa victoire au tournoi de Toulon fin juin et d’une déjà bonne expérience puisqu’il est sur le circuit professionnel depuis 2002 avec son meilleur classement le 10/08/2009 au 122ème rang à l’ATP. Mais voilà, l’homme marquera son passage à Bourg. Face à Musialek, son cadet de 3 ans, sortant également du tournoi de Toulon mais éliminé au premier tour, Ouahab, qui n’a rien d’un joueur élancé, a relancé toutes les balles qui arrivaient, agrémentant le jeu de commentaires sur la qualité des balles : « J’en ai marre de ces balles. On dirait des balles de mini-tennis » ou sur la qualité du terrain : « Il y a du désert en Europe. Et il est là ». Après avoir remporté une première manche indécise (6/4), il déstabilisait son adversaire qui perdait la seconde également (6/1).


Vincent Janiaud, correspondant local


Les demi-finales :


=> Romain Jouan – Lamine Ouahab

=> Jonathan Eysseric – Lorenzo Giustino

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Voyage en Normandie

  • Formation 2017

  • Annonces de matchs USB

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Seniors

  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Nos partenaires