Actualités

• Mardi 12 juillet 2016 à 14h37

Bourg-en-Bresse - Il n'y avait pas foule pour la venue de François Hollande

Avant une réception à l'hôtel de Ville, le Président de la République a été à la rencontre du public.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Avant une réception à l'hôtel de Ville, le Président de la République a été à la rencontre du public.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    François Hollande salue le public.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pour "tuer le temps", les adjoints immortalisent la pause avant la réception présidentielle.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Après les samedis piétons, les mardis piétons à Bourg ?

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Des serveurs du Français guettent les clients.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Le président de la République (de dos) s'est prêté volontiers au selfies.

Comment les Français peuvent-ils supporter cela, toute cette débauche de moyens ? votre pays est vraiment malade” Debout les mains courante posées place de l’Hôtel-de-Ville de Bourg-en-Bresse, une citoyenne belge observait stupéfaite le dispositif de sécurité mis en place pour la venue du Président de la République, ce mardi 12 juillet dans le chef-lieu du département de l’Ain. Il  était midi environ, et des dizaines de badauds guettaient le passage du cortège présidentiel – cinq voitures – devant descendre l’avenue Alsace-Lorraine depuis la cité judiciaire. François Hollande est venu ce matin inaugurer le nouveau palais de justice en compagnie du Garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas. Une sortie officielle qui a laissé un goût amer à de très nombreux habitants et commerçants. Quasiment tous les professionnels (une dizaine) que nous avons interrogés n’avaient eu aucune information la veille sur l’interdiction de la circulation sur l’avenue, et dans les rues adjacentes, entre 9h et 13h45. Même des piétons ont été refoulés. “C’est une amie qui, l’ayant appris sur les réseaux sociaux, m’a averti du bazar qu’entrainerait la visite de Hollande, témoignait un commerçant. C’est vraiment n’importe quoi !” “Ne plus entendre le bruit des voitures, c’est limite déstabilisant. Et en même temps, ce calme, ça fait du bien“,  s’amusait l’employée d’une société de services.


Philosophie


Certaines boutiques n’ont pas vu un seul client. C’était le cas aux Vêtements Ponçon. Mais le patron, Mario Cuocci a pris la situation avec philosophie : “je comprend ces mesures de sécurité, avec le risque terroriste. Et puis, une visite présidentielle ça n’arrive pas tous les jours”.

Le public a commencé à se poster derrière les barrières installées au bas de l’avenue Alsace-Lorraine à l’heure du déjeuner. Mais il n’y avait pas foule, des salariés travaillant au centre-ville principalement. A 12h20, la voiture présidentielle a déposé l’hôte de l’Elysée devant l’hôtel de Ville. Le maire socialiste, Jean-François Debat, a accueilli François Hollande (l’édile a fait partie de son équipe de campagne au cours de la Présidentielle 2012) sur le parvis, en présence de ses adjoints. Avant de rejoindre le salon d’honneur, où des invités triés sur le volet l’attendaient, le Chef de l’Etat a salué les badauds, s’est prêté à de nombreux “selfies”, a échangé quelques mots avec certains.

Quelques applaudissements, timides, ont été entendus. Mathis et Faustin accompagnaient leur “mamie” Marie-Rose, laquelle a voulu leur faire vivre leur première visite présidentielle. Les deux ados étaient impressionnés par le déploiement des forces de l’ordre. Leurs regards scrutaient aussi les étages des immeubles, essayant de repérer d’éventuels tireurs d’élite. Histoire de voir si c’était comme à la télé.


Philippe Cornaton

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Bourg-en-Bresse - Il n'y avait pas foule pour la venue de François Hollande1.051

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

1 commentaire

Réagir à cet article

Vos commentaires

  • cocobleu

    Ce moment très attendu du maire était un adoubement par le Chef de l état devant les maires et presidents d intercommunalités de la future grande agglo, tous invités très opportunément a cette inauguration du pole de justice de Bourg Pourtant dans cette parfaite opération de com, on a oublié de prévenir les commerçants des fermetures de rues….

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires