Actualités

• Mercredi 20 juillet 2016 à 8h00

Ambérieu - Onze nouveaux réservistes intègrent le Détachement Air 278

Les onze récipiendaires de la formation militaire initiale du réserviste vers 2016.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Les onze récipiendaires de la formation militaire initiale du réserviste vers 2016.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Guillaume, Ambarrois depuis 6 ans, envisage de s'engager dans l'Armée.

Onze jeunes de plus de 17 ans, ont réussi leur formation militaire initiale de réserviste (FMIR). Vendredi 8 juillet, sur la place d’armes du Détachement Air 278, ils sont passés sous le drapeau. Et sont devenus officiellement réservistes aviateurs. Pendant cinq jours, au sein du Détachement Air 278, ils ont appris à tirer au Famas, à secourir une victime, et ont appréhendé les règles de base du milieu militaire. Une semaine très intense, ponctuée, aussi, par des séances de sport. Tous vont désormais intégrer le site d’Ambérieu, au moins pour la période estivale. « Le but est de renforcer nos moyens humains, dans les secteurs administratifs, de protection, des ressources humaines, de la communication, explique le lieutenant réserviste Arsène Delices, responsable de la formation. Ils vont travailler avec un parrain, qui va les former sur leur poste. »



Un jeune Ambarrois dans la troupe



Dans cette promotion 2016, figure Guillaume, un Ambarrois de 17 ans. Issu d’une famille de militaires, le jeune homme voulait à son tour « découvrir le milieu, pour éventuellement s’engager, plus tard. » Lors des vacances de Pâques, il a effectué une préparation militaire initiale (PMI) de deux semaines. « Nous avons appris tout ce que doit savoir un militaire », explique-t-il. Convaincu par cette première expérience, le jeune homme a suivi la FMIR lors de la première semaine de juillet. « Nous avons un bon groupe, nous vivons bien ensemble, se réjouit Guillaume. Les encadrants nous ont donnés l’envie de poursuivre, nous ont poussés à donner le meilleur de nous-même. »



« Nous sommes responsabilisés »



Cet été, il effectuera un peu de maintenance sur le site du Détachement Air 278. « Le fait d’être responsabilisé me plaît, poursuit le jeune réserviste aviateur. On nous donne des consignes, le cadre est précis. Puis sur un CV, c’est toujours intéressant d’écrire qu’on a travaillé dans l’armée. » Étudiant à l’école des Pupilles de l’Air à Grenoble l’année dernière, Guillaume entrera en terminale économique et sociale, en septembre prochain, au lycée de la Plaine de l’Ain. Une manière de revenir près du cocon familial. Peut-être pas pour longtemps, le jeune homme veut faire de sa passion une vocation. « Que nous soyons militaires ou non, nous avons été tous touchés par les attentats qui ont frappé la France en 2015 », note-t-il. Mais forcément, ce genre d’événement renforce certaines ambitions.


Cyprien Dumas



VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Voyage en Normandie

  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires