Actualités

• Mardi 26 juillet 2016 à 8h00

Péronnas - Les insectes emménagent

Le buisson à insectes est visible par toute la population.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Le buisson à insectes est visible par toute la population.


Avant leur départ en vacances, les élèves du conseil municipal d’enfants ont installé un drôle d’hôtel proche du monument aux Morts. Cette installation a fait l’objet d’un travail conséquent réalisé par les jeunes élus et étalé sur l’année scolaire. Ce choix a été retenu parmi de nombreuses idées proposées : organiser une chasse aux œufs, installer des filets aux cages de football vers le Calypso, travailler sur un panneau de limitation de vitesse vers le skate park, créer des lanternes…


Cet hôtel à insectes est visible de tous les habitants et un panneau explicatif à proximité permet d’appréhender le but pédagogique. L’hôtel à insectes est un concept qui permet d’optimiser la présence, par la survie hivernale, d’insectes et d’arachnides qui sont souhaités, notamment dans des écosystèmes où la pollinisation et la biodiversité sont recherchées, exemple jardin potager, verger, construction haute qualité environnementale (HQE). L’été, il peut également servir de support de ponte à certaines espèces comme les abeilles maçonnes. Les chambres de l’hôtel sont remplies de matériaux que les enfants ont récupérés. L’inauguration a eu lieu en présence des enfants, des parents, de l’équipe pédagogique et des élus.



VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Voyage en Normandie

  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires