Actualités

• Vendredi 29 juillet 2016 à 8h00

Académie internationale de musique de Nantua : trois soirées de prestige

Shoko Gamo.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Shoko Gamo.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    De jeunes clarinettistes de l'Académie. (photo archives)




16 élèves venus du Japon, de Corée, Chine, Taïwan, de France bien sûr, et de Scandinavie, vont suivre les cours du clarinettiste Guy Dangain et de ses collègues, dans le cadre de l’Académie internationale de musique de Nantua. Ils vont poser leur valise dans le Haut-Bugey le 6 et y resteront jusqu’à la mi-août. Ces musiciens qui ont tous au moins une dizaine d’années de pratique feront entendre au public le résultat de leur travail, dimanche 15 août, point d’orgue de la série de concerts, en l’Abbatiale de Nantua. Certains viennent depuis plusieurs années. Les jeunes musiciens se pressent ainsi chaque été pour découvrir l’école française auprès de Guy Dangain, soliste international et professeur émérite du conservatoire, et des professeurs issus d’ensembles prestigieux, François Sauzeau, Robert Bianciotti, Bertrand Hainault, Cédric Godefroy et Benjamin Fontaine, élève de l’Académie il y a 10 ans. Tous ces professeurs animent ces stages bénévolement.


Monet et Debussy


En première partie de ce concert, le 15 août, le quatuor de clarinettes Les anches hantées interprétera des œuvres de Bernstein, de la musique Klezmer et classique. Âgés d’une trentaine d’années, ces musiciens sont déjà reconnus. « Ils joueront aussi une œuvre très jazzy de Guillaume Connesson, compositeur contemporain. Ils présentent leur programme d’une manière très simple », souligne celui qui est à l’origine de l’Académie internationale de musique. En deuxième partie, place aux jeunes prodiges. Un solo, puis un duo, un trio… et ainsi jusqu’au chœur de clarinettes, investiront tour à tour la scène avec un programme festif et accessible : musique Klezmer, classique…


C’est avec du Bel canto que débutera la série de concerts de l’Académie internationale de musique de Nantua, dimanche 31 juillet. Sarah Defrise, soprano qui chante à l’Opéra royal de Bruxelles, accompagnée par la pianiste Shoko Gamo, amie du festival qui vient régulièrement du Japon depuis des années, interprétera des œuvres de Verdi, Rossini, Puccini, Poulenc et d’autres. « Je me suis aperçu que les habitués du festival aiment les voix ». Et dimanche 7 août, Guy Dangain propose une expérience originale avec un concert peinture et musique. Des toiles de Monet seront projetées dans l’Abbatiale de Nantua. Thérèse Dangain lira des textes écrits par le fondateur de cette manifestation autour de Monet, Debussy, et de l’impressionniste. La pianiste Shoko Gamo jouera des pièces de Debussy, L’île joyeuse, Voiles, La fille aux cheveux de lin, La cathédrale engloutie… Deux artistes issus de la même école et dont les créations se marient parfaitement pour Guy Dangain. Le musicien explique : « Nous essayons de trouver la corde sensible du public. Et de vivre un moment de poésie, d’art, dans une abbatiale qui sonne magnifiquement bien quand il y a du public ». L’ensemble des concerts sont gratuits afin de permettre à un maximum de personnes d’y assister.



CGu





Retrouvez le reportage vidéo réalisé l’été dernier par Voix de l’Ain :



VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Le commentaires sont fermés.

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • Guide de l’été


  • Formation 2017

  • Annonces de matchs USB

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Seniors

  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Nos partenaires