Actualités

• Samedi 6 août 2016 à 18h00

À la rencontre de Gérard Holtz

Gérard Holtz entouré de Marc et Mireille Sauvage.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Gérard Holtz entouré de Marc et Mireille Sauvage.


Les journalistes de France 2 et France 3 ont, lors du passage du Tour de France dans l’Ain, fait escale à Ambérieux-en-Dombes à l’Auberge des Bichonnières chez Mireille et Marc Sauvage. Parmi eux, un journaliste qui a su marquer son époque de tout son talent sur un seul service ; le service public Antenne 2 et France 3. Il s’agit de Gérard Holtz. À la fin de ce tour, son dernier en tant que journaliste, Gérard Holtz va enchaîner une nouvelle vie toute aussi intense.
Gérard a eu la gentillesse de nous accorder quelques instants d’entretien.



Voix de l’Ain : que représente cette période de votre vie ?
Gérard Holtz : je n’ai aucun regret, c’est un moment que je vis avec intensité comme tout ce que je vis depuis 10 ans. Pour tout ce que j’ai entrepris, Tour de France, Dakar, chaque fois je me dis que c’est le dernier. C’est comme la mort, pour moi, depuis toujours, la mort est dans la vie, je l’ai expliqué à mes fils qui me comprennent totalement. Ce changement n’est pas un grand moment, c’est l’entame d’une nouvelle vie, je vis toujours à 100 % chacune de mes activités et tout ce que j’entreprends. Je pars sans regrets.



VDA : Qu’elle va être cette nouvelle vie ?
GH : Ma nouvelle vie va être axée sur la réalisation de documentaires. Je vais passer derrière la caméra sur des pionniers qui ont marqué leur époque (social, sports, sciences, aventures, société). Je vais les passer en priorité au service public de France Télévision qui a bercé ma vie professionnelle et des sociétés privées. Ma seconde passion va, elle aussi s’accentuer avec le théâtre qui me passionne, je serai plus souvent sur scène. Je dois jouer en 2017 et 2018, des propositions qui me sont faites. Ma nouvelle vie à Rome, va me permettre de progresser en Italien et qui sait de jouer au Théâtre des pièces de Goldoni et de créer qui sait !!!



VDA : Parlez-nous de vos grands souvenirs de télévision ?
GH : J’en ai beaucoup. J’ai eu la chance de rebondir à France Télévision durant 44 ans, dans des situations de blocage, des idées de patrons ou des propositions de ma part. J’ai commencé par le journal télévisé comme présentateur, c’est pour moi ma Légion d’Honneur. On m’a proposé de passer ensuite aux sports et de présenter Stade 2 avec une équipe formidable de journalistes de grand talent, c’est pour moi comme une seconde Légion d’Honneur avec cette émission culte de la télé. Mon autre grand souvenir c’est d’avoir inventé le Téléthon avec Claude Sérillon et Michel Drucker en 1987. C’est l’un de mes très grands souvenirs.



VDA : Pendant le Tour, vous jouez avec votre fils Antoine “le Malade Imaginaire” sur plusieurs villes ?
GH : C’est un immense bonheur de partager notre passion en jouant gratuitement devant un public qui joue le jeu et nous applaudit intensément en étant debout à la fin de la représentation. Antoine a suivi les cours au cours Floran, moi c’était les cours Simon, il y a bien longtemps. Depuis 7 ans, je reprends des cours avec mes amis de la “Compagnie de la Reine”, on revoit la tonalité, la situation les gags, entre nous pas de rivalité. Les applaudissements sans fin nous vont droit au cœur.
Nous souhaitons à Gérard Holtz une vie toute aussi lumineuse et riche que la précédente.



VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Le commentaires sont fermés.

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • Guide de l’été


  • Formation 2017

  • Annonces de matchs USB

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Seniors

  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Nos partenaires