Actualités

• Lundi 8 août 2016 à 8h00

Val Revermont - Une balade gourmande en Revermont qui vaut le détour

Le retour des marcheurs.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Le retour des marcheurs.


115 gourmands marcheurs ou marcheurs gourmands ont parcouru le Revermont, dimanche 31 juillet – une toute petite partie seulement – à la recherche de leur déjeuner disséminé dans plusieurs petits coins de la montagne. Pour l’entrée- dégustation, il fallait se rendre au Musée du Revermont, première étape à 3,5 km du point de départ. Autrement dit, il fallait « mériter » son repas ! En tout, 17 km pour pouvoir bénéficier de l’entrée, du plat principal, du fromage et enfin du dessert. Comme quoi, quand le ventre parle, les jambes fonctionnent. Il faut dire que le menu était composé uniquement de produits de terroirs y compris les vins du terroir.


Terroir


Au retour, les réactions de ces arpenteurs de collines étaient toutes positives malgré les kilomètres à avaler entre chaque bouchée, la formule a été vraiment très appréciée. « Outre la qualité du repas à base d’excellents produits, l’ambiance était formidable, la balade superbe, et je suis partant pour l’an prochain ! », comme l’exprimaient Christian ou Marie ou Pierre, Michel, François et les autres ! Cela signifie que le Comité des fêtes a réalisé une opération sportive-gourmande totalement réussie pour un coup d’essai et qui va pouvoir s’inscrire dans le temps ! Sous l’autorité du président Anthony Joly, Monica a tout organisé du début à la fin de façon méticuleuse, a opéré un montage sans bavure et le succès de cette balade gourmande lui revient comme le commentaient des participants ! Mais il faut dire que les membres du comité des fêtes sont tous en activité professionnelle donc peu disponibles, qu’ils sont également en petit nombre, que Monica avait une lucarne de disponibilité assez large lui permettant de se consacrer totalement au montage de l’opération et que ce fût une opportunité formidable pour le comité des fêtes. Bien sûr, les autres membres du comité ont bien donné de leur personne le 31 juillet ainsi que des adjoints de la municipalité de Val Revermont.


Ambiance


En fin de journée, lorsque les marcheurs furent redescendus de la montagne, les producteurs ayant participé au repas, étaient tous en place derrière leurs étals pour présenter leurs produits. Pierrick Brunet et son accordéon, a mis l’ambiance sonore et musicale indispensable dans ce contexte et a réjoui les cœurs et les oreilles. Les producteurs présents étaient essentiellement de la communauté de communes et alentours. Ainsi, l’éleveur de volailles de Bresse Christophe Vuillot de Saint-Étienne-du-Bois, très connu auprès de grands restaurateurs puisque fournisseur, Gaël Tessier du Gaec du Pré Chevrier, très connu dans le landernau puisque les fromages pur chèvre du Gaec ne sont vendus que sur les marchés et dans deux points de vente collectifs, Ferm’andises à St-Denis-les-Bourg et Bêêê’Cot à Péronnas. Pas très loin, Émilie faisait une présentation de ses fromages du terroir et autres produits provenant de petits producteurs d’autres régions ; Dalisa Lépine, productrice d’huile d’olive demeurant à Viriat a une belle histoire.


Huile d’olive, miel, vin…


Née dans les Abruzzes, Dalisa a reçu en héritage l’oliveraie de son grand-père, située dans le même village des Abruzzes où elle est née. Question d’organisation, domiciliée à Viriat, infirmière professionnelle, elle retourne au pays pour la récolte de ses chères olives, et de leur pression. Dalisa commercialise également son huile dans les meilleurs restaurants de la région et chez Émilie, la Boutique à fromages. Incontournable aussi, Sabor Do Brasil, pas vraiment producteur de produits locaux mais producteur de produits brésiliens de haute qualité et de belles saveurs. En tapant www.sabordobrasil.fr on trouvera toutes ses prestations possibles. Yves Marquis, apiculteur de Villemotier, a présenté ses miels issus de fleurs de la montagne, de châtaignier, d’acacia… Enfin les producteurs de vins du Bugey étaient là aussi pour faire déguster leur nectar frais et gouleyant. À voir toutes ces mines réjouies, on se dit qu’un dimanche comme celui-ci, même en petite montagne, est plutôt revigorant.




VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Le commentaires sont fermés.

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Voyage en Normandie

  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires