Actualités

• Samedi 3 septembre 2016 à 13h42

Basket Ain Star Game - La JL va jouer la 3e place face à Dijon

Thibault Desseignet a bénéficié d'un temps de jeu plus important en raison de la petite entorse de Garrett Sim, meneur titulaire. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Thibault Desseignet a bénéficié d'un temps de jeu plus important en raison de la petite entorse de Garrett Sim, meneur titulaire. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Zachery Peacock a retrouvé l'équipe allemande lors de sa troisième année en Europe, des retrouvailles "musclées". © V.Janiaud

Les Burgiens ont résisté mais s’inclinent vendredi soir face aux Allemands de Francfort (63 – 71) dans la troisième journée du tournoi Ain Star Game. Francfort se qualifie pour la finale et rejoint l’Élan Chalon, vainqueur de Strasbourg (90 – 78).


Ce samedi, trois matchs de classement se tiennent dans la salle Ekinox à Bourg-en-Bresse.

A 16 h30, match de classement pour la 5e place : ASVEL – Strasbourg IG

A 18h45, match pour la 3e place : JL Bourg – JDA Dijon

A 21h, finale : Francfort – Chalon


 

Le fil de la semaine


Lors de la première journée de mercredi de l’Ain Star Game, la JL Bourg avait pris l’ascendant sur son voisin lyonnais de l’ASVEL, après un match très disputé (85-80). Une autre rencontre s’était déroulée à Nuit Saint-Georges opposant les Bourguignons de la JDA et de l’Elan Chalon-sur-Saône. Ces derniers l’emportaient sur leur rival préféré dans une énième édition de ce derby (75-81).

La deuxième journée voyait l’entrée en compétition de la SIG Strasbourg, qui lors de leur passage à Dijon avant d’arriver à Bourg-en-Bresse, était battue au buzzer par les Dijonnais (77-78). Pendant ce temps, à Andrézieux, l’ASVEL recevait le vainqueur de l’Euro Cup, les Allemands de Frankfurt Skyliners. Et les Villeurbannais, malgré le retour de leur meneur Trent Meacham absent la veille, subissaient une deuxième défaite (69-74), les condamnant à la dernière place de leur Poule.


Ça passe pour Chalon


La soirée de vendredi commençait par le match entre Strasbourg et l’Elan Chalon. La SIG est orpheline de Vincent Collet remplacé par Henrik Dettman, entraîneur finlandais, passé par Dijon en 2010 et dernièrement par le Besiktas (Turquie), entraîneur des équipes nationales de Finlande et d’Allemagne. Mais elle a vu aussi partir Campbell, Beaubois, Collins, Fofana, Weems, Duport remplacés par Erwing Walker, Pape Sy, Mam Jaiteh. Chalon n’est pas en reste puisque Jean-Denys Coulet n’a conservé que son meneur de poche John Roberson et Axel Bouteille. Deux équipes en reconstruction qui ont encore beaucoup de travail à faire. Et ça se ressent tout de suite au démarrage du match où le coach chalonnais dira de son équipe qu’« on était collés au parquet en première mi-temps ». La conséquence : Strasbourg, très adroit, domine les bourguignons au score (46-32) et à l’évaluation (61-27). Le passage aux vestiaires va permettre de recadrer tout le monde. Les réveils conjoints de Roberson (0 pt en 20 min, 15 en fin de match) et de Bouteille (11 pts en seconde mi-temps) avec une adresse retrouvée et le tour est joué : Chalon accède à sa 7ème finale. Pour Strasbourg, avec deux défaites, ce sera la bataille avec l’ASVEL pour le gain de la 5ème place, ce samedi à 16h30 à Ekinox, face à l’ASVEL.


La JL face à une montagne

 

Après le Champion de France, le vainqueur de l’Euro Cup, Frankfurt Skyliners. Un tout autre niveau de compétition avec une bien plus grande intensité dans le rythme et dans le combat. Savo Vucevic, le nouvel entraîneur bressan reconnaissait qu’« on a eu du mal au départ de s’adapter, on était un peu soft en défense en première mi-temps ». Privé trop rapidement de son meneur Garrett Sim pour deux fautes, la JL concède un 0-8 malgré un temps mort au milieu du quart-temps. Qui porte le score à 5-17. « On ne peut pas jouer à ce stade mieux et surtout contre une équipe de ce niveau […] C’est une équipe qui ne cède jamais. Ils jouent le même rythme 40 minutes. C’est l’esprit allemand ». La rébellion arrive déjà dans le 2ème acte malgré la sortie de Sim avec une petite entorse après deux minutes, heureusement sans gravité puisqu’il revient sur le parquet quatre minutes plus tard. Avec un débours de -12 après 10 minutes (12-24), les Bressans réduisent de moitié leur déficit (26-32) pour atteindre la pause sur la marque de 30-39. Les consignes aux vestiaires sont claires : jouer plus dur : « On doit répondre. Si on ne répond pas on va se faire manger ». A la 35ème minute, après un tir longue distance de Zach Peacock, la Jeu est sur les talons des Allemands (39-42). Mais face à une équipe d’un niveau supérieur, qui connait toutes les ficelles, et avec Maxime Courby absent et Kevin Joss-Rauze qui se blesse dans le 2ème acte, la lutte est inégale. L’écart fait à la demi-heure (-8, 45-53) sera conservé au terme de la rencontre (63-71).


Le programme


Avec deux victoires, Frankfurt Skyliners va donc rencontrer l’Elan Chalon à 21h en finale. La JL Bourg aura déjà disputé la petite finale face à la JDA Dijon. A cette occasion, les spectateurs vont revoir Johan Passave-Ducteil qui ne s’est pas trop éloigné de sa ville d’adoption Lyon. Le coach bressan est prudent quant à cette prochaine rencontre : « On va essayer de gérer parce que le match était très dur ce soir (hier). Physiquement je ne sais pas comment ça va aller […] Trois matchs en quatre jours, c’est plus compliqué […] On va voir dans quel état on sera ».


Vincent Janiaud, correspondant local

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires