Actualités

• Dimanche 25 septembre 2016 à 12h00

Bohas-Meyriat-Rignat - Anne Topping et son fils Mark regrettent le vote en faveur du « Brexit »

Anne Topping, fervente Européenne !

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Anne Topping, fervente Européenne !



Anne Topping est née dans le nord de l’Angleterre, elle réside en Espagne depuis 1972 ou elle a créé une entreprise spécialisée dans l’équipement, la formation, l’entretien et le suivi des besoins informatique des sociétés civiles ou commerciales. Elle possède une résidence au Noyer, hameau de Bohas-Meyriat-Rignat depuis 1983. Elle vit avec douleur le vote favorable au Brexit. Son parcours humain et entrepreneurial donne des accents de sincérité à son témoignage vis-à-vis de ceux et celles qui ont voté pour le rejet de l’Europe, son fils Mark, travaille aussi dans l’entreprise familiale assiste à l’entretien et a lui aussi un avis tranché sur la question.


Quand vous avez eu les résultats du vote contre le maintien de l’Angleterre au sein de l’Europe quelle a été votre réaction ?


Une grande incompréhension pour ceux qui ont voté le rejet de l’Europe ! Comment peut-on en arriver là, balayer en quelques instants tous les efforts accomplis depuis une quarantaine d’années par des hommes et des femmes soucieux de préserver et de donner la paix à tous les peuples d’Europe, c’est vrai que tout n’est pas parfait au sein de l’Europe mais ce seul point méritait à lui seul notre maintien dans cette Communauté. Je me rappelle mon arrivée en Espagne lorsque j’ai voulu créer mon entreprise, que de démarches, d’attentes, de rejets de la part des administrations xénophobes pour avoir les documents nécessaires à la création de mon entreprise ! Je ne souhaite pas aux jeunes de faire des parcours identiques pour la création d’une entreprise dans le futur. Son fils Mark lui n’a eu que le mot de Cambrone pour exprimer sa rancœur lors de la connaissance des résultats.



Pour vous et votre entreprise que va-t-il se passer dans l’avenir ?


Je pense que les hommes politiques vont tout faire pour faire traîner les choses car aucun d’entre eux ne connaissent les répercussions qu’aura ce Brexit sur la vie des Européens, rappelons que l’Angleterre importe 40% des produits nécessaire à son alimentation, que son industrie est faible seul point fort, ses services et sa place financière, Londres ! Je doute que les Allemands à l’industrie puissante n’essaye pas de pérenniser Francfort avec les déçus du vote contre l’Europe pour en faire une nouvelle place forte financière. Vous savez qu’en ce moment un de nos meneurs en faveur du non à l’Europe, Nigel Farage qui a tout fait et tout dit même de gros mensonges pour argumenter sa campagne, fait l’objet de moqueries sur les tabloîds Anglais ; sa femme étant Allemande il a fait une demande de double nationalité. À croire qu’il ne croit pas lui-même en l’avenir de l’Angleterre hors de l’Europe.



Vos hommes politiques n’ont-il pas joué avec le feu en se faisant élire sur le rejet de l’Europe ?

C’est vrai qu’à cause de la récession économique mondiale et des instabilités dans différentes régions du globe qui gênèrent un flot continu d’émigrés très difficilement et dont les partis xénophobes s’emparent et se délectent en faisant un épouvantail contre l’Europe ! L’image de l’Europe devrait gagner en communiquant sur les acquits plutôt que les défauts. Un exemple : le Brexit va impacter le niveau de vie des Européens de 5% en négatif pour les différents pays de l’Union dans les 10 prochaines années. L’Espagne qui recevait plus de subsides que de participations va voir ses contributions augmenter pour remplacer le quota que verse l’Angleterre. Autre exemple la Grèce qu’on a traité avec une vision Allemande à une histoire profondément différente. Il faut anticiper les choses suivant chaque pays en tenant compte de leurs particularités. Tout ceci aurait dû être corrigé avant leur adhésion au lieu de mettre en exergue des impératifs économiques que tout le monde s’évertue de contourner de façons pas toujours honnête. Les tenants de la monnaie unique pour tous n’ont pas anticipé ses grosses différençes qui vont devenir de gros problèmes au sein de l’Europe.



Maintenant que le vote contre a eu lieu tout le monde semble traîner des pieds pour entériner ce fait comme si les conséquences seraient lourdes à digérer côté Anglais et Européens ?



Oui bien sûr on est parti pour de longues années de négociations chaque point commercial va être traité par l’Europe et l’Angleterre et chaque pays voudra que ce point soit bénéficiable pour son économie. Et cette attente va coûter cher aux contribuables. D’autre part il a de nombreuses particularités à l’intérieur de la Grande Bretagne, l’Ecosse va vouloir rester Européenne, les jeunes et le sud de l’Angleterre ont voté massivement pour le maintien à cette communauté ceci va poser de gros problèmes dans le futur. Il y a de quoi frémir sur la pérennité Européenne.




VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Bohas-Meyriat-Rignat - Anne Topping et son fils Mark regrettent le vote en faveur du « Brexit »5.051

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Voyage en Normandie

  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires