Actualités

• Jeudi 20 octobre 2016 à 9h00

Assises de la laïcité : Jean Beaubérot à Ferney-Voltaire

Jean Beaubérot à Ferney-Voltaire

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Jean Beaubérot à Ferney-Voltaire

La France n’est pas le seul pays laïc au monde. Mais il semble être le seul secoué régulièrement par des débats et des crises qui se succèdent depuis 1905, date de la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Or, ces spasmes s’intensifient depuis les années 2000 et génèrent débats autour de la Constitution et lois plus ou moins rectificatives les unes des autres.
Avec un curriculum vitae aussi riche, le sociologue Jean Beaubérot, fondateur de l’histoire de la laïcité, historien, professeur, ne pouvait donner qu’une captivante conférence à l’orangerie du château de Voltaire, vendredi soir à Ferney. C’est dans le cadre des assises nationales des religions et de la laïcité voulues par le ministère de l’éducation nationale, qu’il s’exprimait.


Une laïcité malmenée par les courants de pensée


Mais si la laïcité, on devrait dire « à la française » est erratique et, donc, soumise à des soubresauts, c’est qu’elle est toujours posée en grand écart, par les politiciens, entre, justement, les cultes et la neutralité confessionnelle dont elle devrait faire preuve.
Ainsi, si les Françaises n’accèdent au droit de vote qu’en 1944, c’est que l’Etat les considére comme le bras de l’Eglise. Pourtant, l’école de Jules Ferry donne aux élèves congé le jeudi, pour leur permettre d’aller au catéchisme. Si les puristes musulmans posent question, c’est que la Constitution garantit la liberté de culte, mais qu’au nom de la laïcité, on veut gommer tout signe religieux visible…
Dans ce double discours, les systèmes politiques se sont fourvoyés, alors que la population, elle, fait la part des choses et montre un bon sens permettant une cohabitation, voire une coopération entre les ethnies et les religions avec un sens de la mesure que ne reflètent pas les media.

Les Français gardent la tête froide

Faisant référence à une récente analyse de l’IFOP menée début octobre, Jean Beaubérot énonce que si la deuxième préoccupation des Français est le terrorisme, ils sont 84% à estimer que le burkini est un sujet dont on a trop parlé. Ils regrettent qu’une autre étude de l’Institut Montaigne réalisée auprès de musulmans de France, ait passé inaperçue.
Ceci prouve que la population n’est pas influençable et que les media, qui donnent de la réalité une image parcellaire, sont loin d’être une toute-puissante machine à penser. Le peuple reste critique et libre de ses convictions, malgré la confusion ambiante.
On s’informe aussi par d’autres sources car on sait la relation politique-media et le goût de ces derniers pour relayer le spectaculaire. Les activités associatives fédératrices sont, finalement, le véritable ferment de la nation. La démonstration a été dense mais le mot sous-entendu de l’intervention est le discernement du public.

C. F. : Correspondantes Pays de Gex

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

1 commentaire

Réagir à cet article

Vos commentaires

  • Mouloud Haddak

    Bonjour,
    Les mots ont un sens. Quand Monsieur Jean Beaubérot qualifie de “puristes musulmans”, les islamistes qui veulent imposer, en France, une vision wahhabiste de l’islam, il prend ainsi position en faveur de cette minorité agissante, il insulte ainsi la majorité des autres musulmans de France qui ont une pratique sécularisée de l’islam et il démontre soit sa méconnaissance de ce phénomène soit au mieux son hypocrisie voire sa malhonnêteté intellectuelle.
    N’importe qui, au Maghreb ou dans le pourtour méditerranéen, sait que cette vison de l’islam est née à la suite du soutien aveugle des américains aux islamistes afghans (et donc au wahhabisme) d’une part et à la révolution islamiste iranienne d’autre part …
    Nous, les musulmans de France, du Maghreb ou d’ailleurs, nous avons assez chèrement payé les complaisances des apprentis sorciers occidentaux (de Bush à Hollande, en passant par Sarkosy et consorts), à l’égard du Wahhabisme et de ses pétrodollars.
    Bien cordialement,
    Mouloud Haddak

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires