Actualités

• Jeudi 20 octobre 2016 à 7h00

La cabine téléphonique va bientôt disparaître de la place de Roissiat

La cabine téléphonique va bientôt disparaître. Seule subsistera la boîte aux lettres. Pour combien de temps ?

  • Illustration actu Grande illustration actu

    La cabine téléphonique va bientôt disparaître. Seule subsistera la boîte aux lettres. Pour combien de temps ?


La cabine téléphonique de Roissiat va bientôt disparaître du paysage de la place. Comme les
39 000 et quelques autres cabines encore disséminées dans les villes et villages de France, celle-ci est condamnée à être enlevée dans les prochains mois, voire semaines.


La lettre de condamnation est parvenue en mairie récemment, stipulant que “cette dépose intervient dans un contexte de grande décroissance des usages dans les cabines téléphoniques et dans la mutation des usages vers d’autres outils de communication numérique”.

Cette phrase quelque peu “alambiquée” signifie simplement que le téléphone mobile et Internet ne rendent plus nécessaire l’usage de ces cabines qui sont devenues obsolètes.

La cabine de Roissiat avait été installée sur la place dans les années quatre-vingt-90, suite à la fermeture des commerces locaux dans lesquels on pouvait, entre autres services, passer un coup de fil. L’indicatif téléphonique était le 0 pour Courmangoux, et le 1 pour Roissiat, et il fallait demander à une opératrice au ton pas toujours très affable de vous composer le numéro de votre correspondant, comme dans le célèbre sketch de Fernand Reynaud, Le 22 à Asnières.

La cabine de Roissiat, que l’on pouvait utiliser à toute heure du jour et de la nuit, représentait alors un grand pas vers la modernité. Mais on n’arrête pas le progrès, et celle-ci a été à son tour détrônée par d’autres moyens plus modernes de communication.

Si l’on rentre dans la cabine poussiéreuse où le dernier usager en date semble être une petite araignée qui a tissé tranquillement sa toile entre la vitre et le cadran, on peut encore lire le tarif des communications ainsi que le numéro des secours (pompiers, police, SAMU) à appeler en cas d’urgence.

Désormais, pour accéder à ces services hors de son domicile, il faudra avoir sur soi un téléphone portable. En espérant qu’il y ait du réseau !



Marie-Ange Gaillard, CLP




VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires