Actualités

• Vendredi 21 octobre 2016 à 21h55

Basket Pro B - La JL décroche son premier succès devant Le Havre

Zach Peacock. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Zach Peacock. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Zach Peacock très présent sous le panier havrais. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Thibault Desseignet auteur d'une bonne entrée à la 8e minute. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Garrett Sim en percussion. © V. Janiaud

Pour sa première à Ekinox, la JL Bourg s’offre Le Havre.Malgré une fin de match compliquée à gérer pour les Bressans, la JL décroche son premier succès (76 – 74).


Bourg s’appuie sur son collectif


Le public bressan était impatient de voir la JL Bourg évoluer à Ekinox pour le premier match à domicile de la saison de Pro B. Ce vendredi 21 octobre, les joueurs devaient aussi avoir un peu les mains moites au moment de défier leurs homologues du Havre. En effet, ils connaissent du déchet au shoot en début de partie avant de rectifier le tir (35 % sur le premier quart temps). En face, l’expérience havraise de King et Odiakosa associée à la maitrise de Green permet aux visiteurs de prendre les devants. Surtout que les Normands débutent bien à 3 points. A la 8e minute, la JL est menée (9 – 16) quand les rotations inversent le cours de la partie. Dans l’aspiration de Pelos, Houmounou ou Desseignet, les Burgiens réalisent un 18 – 4 qui leur permet de faire une belle différence (27 – 18, 13e). Les deux équipes se mesurent ensuite dans un concours à 3 points qui aboutit sur un score de 39 – 30 à la pause. A la mi-temps, quasiment tous les Bressans ont scoré (à l’exception du capitaine Philippe Braud), preuve que la menace burgienne vient des quatre coins du terrain.


Bourg préserve sa victoire


Au retour des vestiaires, le jeu s’accélère un peu. Bourg réussit à conserver la main (47 – 39, 24e). Si la JL perd quelques instants Peacock un peu sonné par un choc, le club local peut véritablement s’appuyer sur un collectif intéressant Houmounou, Pelos et Rush scorent tour à tour. Les hommes de Savo Vucevic accentuent l’écart (60 – 47, 30e). Les Havrais offrent un peu de suspense grâce à un panier à 3 points de Green suivi par un shoot intérieur d’Odikosa (60 – 50 , 31e). Mais quelques bonnes défenses – notamment d’Houmounou – permettent aux Burgiens de conserver un bon avantage. Même quand King assène un nouveau 3 points, Sim lui répond immédiatement (67 – 59, 35e). Néanmoins, les Normands ne lâchent pas. Green inscrit encore un panier longue distance, Le Havre se rapproche (69 – 64, 36e). Bourg s’appuie sur Peacock à l’intérieur puis sur un panier à 3 points de Joss Rauze pour tuer le match (74 – 66, 38e). Les Normands se montrent maladroits aux lancers-franc (5/18 soit 28 %), ce qui les repousse un peu loin au tableau d’affichage.

Alors que le public pense le match plié, Le Havre se rapproche dans les dernières secondes avec deux nouveaux paniers primés de King (76 – 74, 39e). Entretemps, Garrett Sim score sur lancer franc. Malgré une dernière interception havraise et une tentative de shoot longue distance des Normands, la JL Bourg décroche sa première victoire cette saison (76 – 74).


J.V.


Réactions :


Philippe Braud, capitaine de la JL Bourg : « Un bon collectif »

« C’est bien d’avoir gagné. Nous avons montré de belles choses. Nous aurions aimé gagner avec plus d’écart sur la fin. Je veux retenir les belles défenses et notre circulation de balle, le jeu rapide. La victoire est là, c’est ce qui est important. Nous avons vu un bon collectif tant sur le plan défensif qu’offensif. Boulazac sera un gros match la semaine prochaine, ils vont nous attendre de pied ferme. Il y a encore beaucoup de choses à retravailler. Nous sommes en marche, en route ».


Savo Vucevic, entraîneur JL Bourg : « Nous ne commençons pas en fanfare »

« Ce qui compte, c’est la victoire après la défaite à Nantes. Nous étions un peu crispés en début de match, c’est normal. Il nous a fallu du temps pour trouver un bon rythme. Le Havre m’a impressionné contre Boulazac. La fin de match explique que l’on doit encore beaucoup travailler. Cela montre qu’un match n’est jamais fini avant la 40e. Il y a eu un petit relâchement. En face, Pope et King sont des joueurs d’expérience qui ont su en profiter. Notre équipe a besoin d’un peu de temps pour beaucoup travailler encore. Nous sommes un peu juste à 3 points, excepté Kevin Joss Rauze. Les joueurs manquent un peu de rythme. Nous ne commençons pas en fanfare, il manque certaines choses. L’entrée de Thibault Desseignet? Je suis content pour lui car nous savons que Garrett Sim va mettre un peu de temps pour revenir. Il fallait redresser quelque chose à ce moment-là. Nous avons tout misé sur le collectif et sur des joueurs qui peuvent progresser. A l’image de Youss N’Doye. Je retiens le fait que nous ayons très bien défendu face à cette équipe qui joue beaucoup en transition. Ce soir, nous étions pas mal. Pour l’instant, nous n’avons pas encore un leadership offensif que pourront prendre plus tard des joueurs comme Sim, Peacock ou un autre joueur. »



Jean Manuel Sousa, entraîneur Le Havre : « Nous aurions pu faire le hold-up » :

« Nous aurions pu faire le hold-up mais je sais pas si cela aurait été mérité… Nous n’avons pas été assez agressifs sur les trois premiers quart-temps. Quand nous revenons dans le 4e, nous sommes plus agressifs et nous avons de la réussite à 3 points. Je ne vais pas comparer avec notre match à Boulazac car cela ne sert à rien. Ce sont deux équipes différentes. Les lancer-francs? Quand vous perdez de 2 points et que vous en laissez 13 en route sur lancer-franc, forcément, il n’y a pas grand chose à dire… »


Seydou N’Joya, meneur Le Havre :  « C’est une défaite encourageante »

« Nous n’avons pas pu gagner car nous étions surpris par l’agressivité de Bourg, l’intensité proposé. En première mi-temps, nous avons subi, reculé. Le match ne se joue pas à la fin. Bourg nous a dominé sur une grande partie du match. Le côté positif, c’est qu’on a une équipe qui ne lâche rien.  C’est une défaite encourageante pour nous. Nous venions sans pression après notre exploit à Boulazac ».

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Voyage en Normandie

  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires