Actualités

• Mardi 8 novembre 2016 à 22h28

Bourg : une fuite de gaz, le quartier de la Tannerie en partie bouclé

L'intervention devait se prolonger une partie de la nuit.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    L'intervention devait se prolonger une partie de la nuit.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pompiers, policiers, employés de GRDF et d'une entreprise de terrassement devaient être mobilisés une partie de la nuit.

Vers 20 h 45, l’Avenue Alsace-Lorraine, la rue Paul-Bert et le Bd Victor-Hugo étaient réouverts à la circulation. Depuis 18 h 15, dans le cadre d’une procédure gaz renforcée, un secteur plus large était barré à toute circulation en voiture ou même à pied, par mesure de précaution. La fuite a été détectée vers 18 h 15-18 h 30. Des passants ayant senti une odeur de gaz ont prévenu les services de secours. Très vite, les pompiers intervenaient et suspectaient une fuite de gaz sous la chaussée. Ils faisaient des relevés d’explosimétrie qui révélaient un taux élevé au niveau de la place Perrier-Labalme à Bourg-en-Bresse. Un taux qui a pu être diminué grâce à l’intervention des services spécialisés.



Le secteur était immédiatement sécurisé à l’aide de rébalises : près de la gare, Avenue Alsace-Lorraine, rue Paul-Bert, rue Jean-Marie-Verne, rue du Lycée, une partie du Bd Victor-Hugo… Impossible d’entrer ou de sortir de ce périmètre, à pied ou en voiture. Les personnes qui souhaitaient rejoindre leur domicile ont dû contourner les barrières surveillées par des policiers. 26 sapeurs pompiers, 2 équipages de 3 policiers nationaux, 2 équipages de police municipale, 3 personnels de GRDF, une entreprise de terrassement qui devait effectuer les travaux permettant l’intervention, ont été mobilisés. Sur place, un véhicule de poste de commandement des pompiers, un véhicule de risque technologique et des véhicules de secours à personnes.




Les personnels de GRDF se sont attachés à localiser la fuite. Ils ont délimité un périmètre sur lequel elle était située. Jusqu’à environ minuit, ils devaient effectuer des sondages sur la chaussée. Une recherche minutieuse qui devait leur permettre de trouver précisément d’où venait cette fuite. Puis devait venir le travail de terrassement et l’intervention proprement dite. En cours de soirée, l’origine de la fuite était encore inconnue. Aucune évacuation n’avait été effectuée. Le périmètre de sécurité a été réduit au cours de la soirée. Aucune coupure de gaz n’était envisagée en milieu de soirée.



CGu

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Voyage en Normandie

  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires