Actualités

• Mercredi 9 novembre 2016 à 7h55

Plaine de l'Ain - Les déchetteries se modernisent pour un meilleur accueil et plus de sécurité

Les déchets verts, autrefois traités depuis les hauts de quais, le seront dorénavant à l'entrée du site.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Les déchets verts, autrefois traités depuis les hauts de quais, le seront dorénavant à l'entrée du site.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    La CCPA investit dans ses déchetteries, pour garantir un meilleur accueil et une meilleure sécurité des usagers.




Depuis un an, la communauté de communes de la plaine de l’Ain (CCPA) a entrepris un vaste programme de modernisation de ses cinq déchetteries. Un chantier entrepris en décembre 2015, lorsque la collectivité a revu sa copie en matière de gestion des sites. Les hauts de quais ont été attribués à la société Trialp. Tandis que les bas de quais restent entre les mains de l’entreprise Marcelpoil, autrefois prestataire exclusif de ce juteux marché. Dans un second temps, l’objectif de la CCPA est de « fluidifier les flux, mieux accueillir les populations, moderniser et sécuriser les déchetteries, et contrôler les coûts », selon Marc Longatte, l’élu en charge du dossier.


 

Un nouveau contrôle d’accès


Le premier changement visible des utilisateurs concernera les accès. La CCPA va mettre en place un système de contrôles par plaques minéralogiques. « L’usager devra s’enregistrer s’il souhaite accéder aux déchetteries, poursuit Marc Longatte. Aujourd’hui, il y a très peu de contrôles. » Quant aux professionnels, ils ne devront plus s’acquitter d’une vignette délivrée par la collectivité. Ils seront désormais facturés en fonction du nombre de passages. Des nouveaux paramètres qui impliquent forcément des travaux.


 

Les premiers coups de pioche à Ambérieu


La déchetterie d’Ambérieu est la première à s’offrir un lifting. À l’entrée, un bâtiment, qui renfermera des bureaux, des vestiaires, une salle de formation pour les opérateurs sera construit. Il s’accompagnera d’un local pour les déchets ménagers spéciaux. Dans le prolongement de cette structure, deux containers pour les déchets d’équipements électriques et électroniques verront le jour. L’autre nouveauté, c’est le stockage à plat des déchets verts. « Les gens n’auront plus à faire tomber les déchets verts du haut du mur vers une benne, précise Marc Longatte. Ils seront déposés à même le sol, et pris par un système de grappin. Cela permettra, entre autres, de désengorger les hauts de quai. » Toujours à Ambérieu, un bassin de rétention d’eau sera creusé, comme la loi l’impose. Du côté des hauts de quais, les murets seront rehaussés de 40 à 70 cm, « pour plus de sécurité. » Enfin, la collectivité locale va installer un pont-bascule, de manière à avoir une meilleure traçabilité de ses déchets. Les travaux, entamés au début du mois d’octobre, devraient prendre fin au printemps prochain. La CCPA, elle, a déjà déboursé 700 000 €, rien que pour le site d’Ambérieu.


La fin du programme attendue en 2018


Fin 2017, ce sera au tour de la déchetterie de Meximieux de connaître le même sort. Puis à celle de Lagnieu, en 2018. « Le programme porte davantage sur des agrandissements et des ajouts de quais », dévoile Marc Longatte. Les plus petites de Villebois et de Loyettes seront elles aussi aménagées, mais dans une autre mesure. « À Villebois, comme nous intégrons notamment l’intercommunalité de Rhône Chartreuse de Portes au 1er janvier 2017, et que nous prévoyons de doubler les volumes, nous allons devoir faire vite, afin que toutes les populations y aient accès », précise l’élu. Le déploiement des caméras de vidéo-surveillance, dont l’installation fait ses preuves à Ambérieu, Lagnieu et Meximieux, va aussi se généraliser. La fin du programme de modernisation des cinq déchetteries de la Plaine de l’Ain est programmée d’ici fin 2018.


Cyprien Dumas

Les déchets verts, autrefois traités depuis les hauts de quais, le seront dorénavant à l’entrée du site.


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Sur le site d'Ambérieu, les élus de la CCPA réfléchissent à un projet de ressourcerie. Si Marc Longatte jure qu'aujourd'hui, « rien n'est défini », la collectivité espère néanmoins ouvrir ce pôle en 2017. D'autant qu'il est intégré aux plans du chantier en cours. Pour cela, la CCPA devra nouer un partenariat avec une association locale, prête à récupérer des objets récents, et dont les particuliers souhaitent se séparer. « La récupération devra se faire avant que les objets ne tombent dans les bennes », précise l'élu.

1 commentaire

Réagir à cet article

Vos commentaires

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires