Actualités

• Samedi 12 novembre 2016 à 22h31

Basket Pro B - La JL stoppée à Vichy-Clermont

Youssou Ndoye swingue le ballon dans son camp. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Youssou Ndoye swingue le ballon dans son camp. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Garrett Sim a disputé toute la seconde mi-temps avec ce bandage suite à un coup de coude sur le front.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Thibault Desseignet a joué devant toute sa famille venue de Roanne. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Les Diablot'Ain ont fait le déplacement. © V. Janiaud

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Malgré les 21 points et 10 rebonds de Peacock, la JL s'incline. © Archives V. Janiaud

Les Burgiens s’inclinent 86 à 72 sur le parquet de Vichy-Clermont samedi soir. Malgré un bon départ (16 – 24), les Burgiens sont ensuite entrés dans le rang en perdant les trois quart temps suivant (25 – 19, 25 – 15, 20 – 14). Les hommes de Savo Vucevic ont connu du déchet à 3 points (6/24) et aux lancer-franc (12/19) notamment. En face, Byars (24 points) et Ware (18 points, 7 passes décisives) ont été rayonnants. Fin de la série positive pour la JL Bourg qui restait sur 3 victoires en 3 matchs de championnat et 5 succès toutes compétitions confondues. Rebond attendu dès vendredi prochain face à Charleville-Mézières pour une nouvelle journée de ProB.

 

Un choc habituel


Cette 5ème journée du championnat ProB proposait une opposition entre deux équipes, qui au fil du temps, ont développé une histoire commune faite de bons et de moins bons moments. Tout comme les matchs face à Chalon, Dijon ou l’Asvel en ProA, Saint Chamond, Aix-Maurienne et Vichy sont à classer dans les derbys avec pour chacun son lot de péripéties. Et avec les Vichyssois, il faut remonter à l’année 1998 et les précédentes pour trouver trace de victoires à l’extérieur pour les Bressans. A partir de cette défaite du 18/04/2000 (75-68) où la JL accédait à la ProA pour la première fois de son histoire, aucune équipe n’est parvenue à rapporter la feuille de match en cinq rencontres, que ce soit pendant les années ProA ou depuis le retour dans la classe inférieure. Et disons-le tout de suite, ce ne sera pas encore pour cette année.


Dibalot’Ain en renfort


Et pourtant, l’équipe avait reçu le soutien des Diablot’Ain qui avaient organisé un déplacement qui a rencontré un gros succès avec un car complet. Ils avaient même pu se “chauffer” sur le parking en attendant de pouvoir rentrer dans la salle et assister à l’échauffement de l’équipe dans laquelle il manquera Mérédis Houmounou bien qu’il soit en tenue. Du côté des Thermaux, un absent également : Rida El Amrani ne rentrera pas en jeu. Après une minute de silence en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, le jeu s’installait dans le vacarme assourdissant des tambours qui ne cessera pas une seconde à l’exception des arrêts de jeu. Porté par cette ambiance habituelle, Charles-Henri Bronchard était le premier à ouvrir les compteurs pour les Javo-Stadistes avec un panier intérieur plus la faute. Zach Peacock lui répondait sur une passe de Garrett Sim. Le match était lancé. Après deux égalités à 8-8, puis 10-10, Youssou Ndoye dans la raquette (bien malheureux dans ce match avec 8 pts, 6 rbds mais seulement 2 d’éval) et les deux artilleurs derrière l’arc, Garrett Sim et Philipe Braud, permettent à leur équipe de prendre les devants (8ème minute, 10-18) et de continuer avec un nouveau tir longue distance du meneur bressan Sim (9e, 14-24). Un premier quart-temps où la JL a fait preuve d’une bonne adresse (10/18 dont 4/7 à 3 pts), a dominé aux rebonds en récupérant bon nombre des tentatives ratées par les locaux, n’a pas perdues de balles (2 seulement) et a bien partagé le ballon (7 passes).


Le réveil de Vichy

Après ce premier acte de bonne facture des Bressans, la bascule va s’opérer au profit des joueurs du nouvel entraîneur Stéphane Dao. A partir de la 17ème minute, alors que le score est en faveur des visiteurs (25-39, plus grand écart), les deux joueurs US bien pâles jusqu’à ce moment, Derrick Byars (5 pts) et Dustin Ware (trois missiles dont le dernier au buzzer de fin de 1ère mi-temps) vont effacer le retard de l’équipe et revenir à une possession de la JL (41-43).

 


Le jeu à l’envers


On aurait pu s’attendre à une réaction des joueurs de Savo Vucevic mais après quatre égalités, la dernière à 49-49 à la 25e, la JAV renverse complètement le cours du jeu pour se créer un matelas de 10 points avec le premier tir à 3 pts de David Denave 29e, 64-54). En remportant les deux derniers quart-temps, 25-15 et 20-14, les Vichyssois ont réussis à faire déjouer leurs adversaires à l’image du duel coast to coast entre les deux ex-coéquipiers de l’Equipe de France de Basket 3×3, Maxime Courby et Charles-Henri Bronchard, qui se termine par le lay-up du dernier. La JAVCM l’emporte donc une nouvelle fois (86-72), un coup d’arrêt pour la JL qui va devoir se remettre sur les rails pour la réception de Charleville qui reste sur deux victoires successives.


Vincent Janiaud

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • Guide de l’été


  • Formation 2017

  • Annonces de matchs USB

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Seniors

  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Nos partenaires