Actualités

• Dimanche 13 novembre 2016 à 11h00

Rencontres Roger Vailland : "Donner à cet auteur la place qu'il mérite"

Yves Neyrolles en train de lire sur la photo.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Yves Neyrolles en train de lire sur la photo.






Les 18 et 19 novembre, l’écrivain Roger Vailland, qui a vécu de nombreuses années dans l’Ain et qui est mort à Meillonnas en 1965, sera une nouvelle fois à l’honneur grâce aux 22es rencontres organisées à Bourg-en-Bresse, par l’association « Les amis de Roger Vailland ». Le thème de cette année tourne autour de l’un de ses derniers romans, « La loi », écrit en 1956, prix Goncourt 1957, et qui est devenu un film sous la direction de Jules Dassin. Yves Neyrolles est le secrétaire de l’association et la cheville ouvrière de la manifestation. Interview.



Quel fut le déclic, à l’origine de ces rencontres ?


L’association existe depuis le début des années 80, mais elle a pris son envol et de l’envergure quand Christian Petr est devenu président, avec l’ambition d’organiser des événements réguliers avec universitaires et écrivains. La 1re rencontre a eu lieu en 1995, pour « l’anniversaire » de la mort de Roger. L’occasion de redécouvrir l’écrivain et aussi et surtout de le faire connaître.



Le terme élitiste est souvent employé quand on parle de votre travail…


Je ne sais pas si ce terme est juste. Mais c’est vrai qu’on fait en sorte d’attirer un public de lecteurs avec des intervenants pointus, qui ont le souci de s’adresser à un auditoire le plus large possible. Ce n’est pas toujours évident et la fréquentation peut dépendre des thèmes choisis. Important à souligner, ce n’est pas une célébration, mais des échanges contradictoires entre invités et aussi avec le public.



Où en est le travail avec lycéens ?


Pendant de nombreuses années, nous avons travaillé avec un enseignant de Lalande, Bernard Maugenest et ses élèves, mais depuis son départ à la retraite, c’est terminé. Un grand regret. Sans doute que nos rencontres sont trop proches de la rentrée et que les profs sont très occupés.



Par contre, nouveauté, vous êtes en contact avec un atelier d’écriture.


En effet, avec Christiane Fusarelli qui a demandé aux participants de ses ateliers de lire « La loi » durant l’été. Et en aval, ils ont fait un travail d’écritures libres à partir d’un thème du livre choisi par eux et elles. Ils seront présents à H2M, vendredi 18 novembre, à 19 h 30, après l’hommage à Christian Petr qui nous a quittés cet été.



Vingt-deux ans que vous organisez des rencontres autour d’un écrivain qui a obtenu le Goncourt et L’interallié et qui semble avoir des difficultés à sortir d’un « certain purgatoire »…


Vous avez raison, malgré nos efforts nous n’arrivons pas à le faire reconnaître et à donner à Vailland la place qu’il devrait occuper près d’un Malraux, d’un Camus… Je pense qu’il est encore considéré comme un écrivain sulfureux avec le libertinage et l’alcool et aussi la politique, avec son engagement auprès du parti communiste. Roger Vailland n’est pas dans les livres scolaires et n’est jamais au jury de l’agrégation, malgré les efforts de Christian Petr.



Comment êtes-vous entré dans l’univers de Vailland?


J’ai été très impressionné par la lecture de « 325 000 francs », un roman social et politique qui a failli obtenir le Goncourt en 55. En 1966, on m’a proposé de faire son itinéraire, une sorte de biographie. Je n’en suis pas sorti. Pour entrer dans l’univers de l’auteur, je conseille « 325 000 francs », « Drôle de jeu » et « La loi ». Ce roman fut pour Roger une sorte de thérapie, après sa découverte du vrai visage de l’URSS et de Staline.


Propos recueillis par Georges Ravat




VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires