Actualités

• Mercredi 23 novembre 2016 à 15h50

La 14e édition de Jazz de Fareins s'annonce brillante et éclectique

Cédric et Yves Martinotti et Jacques Seigneret lors de la présentation.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Cédric et Yves Martinotti et Jacques Seigneret lors de la présentation.


C ’est dans les locaux de la célèbre entreprise farinoise, zone artisanale de la Gravière, “Team Green ” Père et Fils d’Yves et Cédric Martinotti que s’est tenue la présentation de la 14e édition du Festival de Jazz à Fareins qui se déroulera du 24 au 27 novembre.

La société est l’un des fidèles sponsors du festival. L’association de Jacques Seigneret aime aller à leur rencontre et ainsi leur rendre hommage en présentant au public et aux amis les primeurs du festival à venir. Ce dernier s’annonce de grande qualité sur les trois soirées et la journée du dimanche.


La soirée du jeudi sera un hommage à Miles Davis avec deux ensembles de haute volée : Kewin Norwood Quartet et Jean My Truong Quartet. La soirée du vendredi en hommage au Tremplin Junior Jazz sera l’occasion de voir la merveilleuse Anne Quillet Sextet et en seconde partie : Le Duo Soucasse Heiting. La soirée du samedi va vous émouvoir avec Mathilde Quintet et en seconde partie : Perfect Match. La journée du dimanche le traditionnel Tremplin Jazz Junior à 10 h 30 ; à 14 h 30 : Élèves “Stage Big Band Junior”; ensuite à 15 h 30 concert de Gospel Soul Music avec Soul River. Cette édition va plaire à tous, les artistes et les musiques visitées vont vous émouvoir.


Plus de 80 personnes découvraient, dans une “chaude ambiance”, l’électrique programmation 2016, présentée par son président Jacques Seigneret. Le président a remercié tous les représentants des entreprises, ainsi que les “institutionnels” qui soutiennent la musique. Sans eux, rapporte-il, aucun festival de musique n’existerait. Il a aussi attiré l’attention de l’assistance sur l’urgence de promouvoir la musique en général auprès de la jeunesse.

Cette jeunesse curieuse, qui ne demande qu’à ”entendre et écouter”. Le Trio d’Éric Bois, par son chant et sa guitare “Bensonnienne” nous a rappelé quelques souvenirs : Dire Straits, AC/DC, Police, mais aussi Georges Benson et Pat Méthény. La famille Bertrand Traiteur, amie fidèle, a permis de couronner cette soirée de son art culinaire et festif.


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • Guide de l’été


  • Formation 2017

  • Annonces de matchs USB

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Seniors

  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Nos partenaires