Actualités

• Mardi 13 décembre 2016 à 16h23

Bourg-en-Bresse - Une rencontre internationale loin du Darfour

Une coupe symbolique offerte aux jeunes soudanais.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Une coupe symbolique offerte aux jeunes soudanais.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Les deux équipes réunies avant le coup d’envoi.

Respect et diversité! Sur les murs du club-house, les valeurs affichées du Football Olympique de Bourg prennent ce soir-là une résonance particulière. Elles font écho à des ondes positives émises entre l’équipe fanion et de jeunes migrants soudanais invités par le club à chausser les crampons.  Au coup de sifflet, le terrain stabilisé de la Chagne est noyé d’un épais brouillard qui glace les os. Dans le halo des projecteurs, on distingue à peine le but adverse. Qu’importe, l’essentiel est ailleurs! Pas dans la compétition, ni dans le résultat final, mais dans cette chaleureuse universalité du foot propre à dissiper toutes les brumes tenaces du repli sur soi. Par-delà les frontières, une simple rencontre amicale a ainsi la magie d’effacer la barrière des langues et des cultures. Les accolades, les gestes de solidarité et les sourires partagés au retour aux vestiaires resteront  gravés dans les mémoires des uns et des autres. « Etre né quelque part, c’est toujours un hasard », dit la chanson. On ne choisit pas la savane aride de Dyala ou les stades herbeux de Bourg pour apprendre à taper dans un ballon. Il  est ainsi possible, le temps d’un soir d’automne, de se rappeler qu’on appartient à la même planète pour souhaiter la bienvenue et tendre une main solidaire.


 

Accueil chaleureux

 

 

Là-bas, dans leur Darfour natal ruiné par une guerre civile sans fin, la plupart les jeunes gens sont enrôlés comme enfants-soldats. Quand il y a un mois, ils  sont arrivés à l’AFPA de Péronnas en provenance de la jungle de Calais, c’était la tempête dans leurs têtes. Ils étaient craintifs, déboussolés. L’incompréhension de s’éloigner de la frontière britannique, la peur de sortir du centre, même d’aller dans un gymnase voisin. Il a fallu agir progressivement, sans rien vouloir bousculer. A la manœuvre, Ramzi Jendoubi animateur socio-éducatif qui vit là une expérience humaine enrichissante. En quelques semaines, il a vu  ces jeunes âgés de 16  18 ans se familiariser doucement à leur nouvel environnement. Du wild-training en forêt de Seillon, une visite au club de boxe, à l’Alouette des gaules pour un entraînement de lutte, du foot en salle et en plein air, bientôt un exercice de spéléologie. Partout l’accueil est des plus chaleureux. A mille lieues de commentaires acerbes et courageusement anonymes que drainent trop souvent Internet et les réseaux sociaux sur la question migratoire. Là on est dans le vécu, la réalité des rencontres, la vraie perception des êtres. De quoi changer la nature du regard et l’appréhension des choses.

 

 

« Comme un rêve éveillé »


Entourée de plusieurs élu(e)s, Françoise Courtine l’adjointe aux sports est venue encourager l’initiative du club. Le gardien de but David Jammet a offert ses gants a son vis va vis soudanais Mohamed Youssef. Le président du club Louis Bella, son  staff et le coach Kamal Abouyaala ont tout fait pour que la tradition d’accueil du FOB soit à la hauteur de sa réputation  Quand une superbe coupe symbolique a été décernée à l’équipe visiteuse, des manifestations de joie ont explosé, très communicatives. Tout sourire,  Asili, Tajedin, Mohamed Youssef et leurs potes ont posé pour la photo-souvenir. Ils ont pris des selfies, ne savaient plus comment remercier leurs hôtes d’un soir. Dans le minibus de retour vers les Vennes, Ramzi Jendoubi, qui a pris l’initiative de ces sorties ponctuelles, était  un homme heureux : « Il y a quelques mois, ils n’avaient jamais chaussé de crampons, enfilé un vrai maillot, encore moins joué sur un terrain stabilisé. Ce soir, ils reçoivent une coupe comme des pros… pour eux c’est un rêve  tout éveillé ». Loin, très loin d’un cauchemar qui n’en finit plus sous le soleil torride du Darfour à 5000 km de la Chagne.


A.L

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Bourg-en-Bresse - Une rencontre internationale loin du Darfour3.052

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires