Actualités

• Mardi 13 décembre 2016 à 10h17

Maison du théâtre : « Des auteurs qui travaillent sur le monde d’aujourd’hui »

Pendant un stage mené par la Ce Bande d'art et d'urgence.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pendant un stage mené par la Ce Bande d'art et d'urgence.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Gaëlle Delort, chargée d'actions culturelles et de communication à la Maison du théâtre.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pendant un stage mené par la Ce Bande d'art et d'urgence.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pendant un stage mené par la Ce Bande d'art et d'urgence.

La Maison du Théâtre de Jasseron propose Marcher, un projet qui aboutira, d’ici l’automne 2017, à une création théâtrale. Les artistes de la Cie Bande d’art et d’urgence menée par Corinne Méric, iront à la rencontre des habitants de l’Ain, à travers des lectures, différents ateliers d’écriture et de pratique théâtrale, et une création. Entretien avec Gaëlle Delort, chargée d’actions culturelles et de communication à la Maison du théâtre.



Quel est ce projet  ?


C’est la suite logique de la collaboration avec les artistes de la Cie Bande d’art et d’urgence, associés à la Maison du théâtre. La première année, nous avons travaillé autour d’un comité de lecture sur le thème Rêver, puis sur le thème Choisir. Le troisième volet, Marcher, va clore cette collaboration.



Pourquoi avoir donné ce nom au projet  ?



Après les deux premiers projets, Corinne Méric a choisi l’action. Marcher, c’est aussi l’idée de pouvoir se perdre, se tromper de chemin, s’éloigner du connu, se relever. La metteur en scène avait envie de terminer sur une note positive, dynamique. Elle s’intéresse beaucoup à la thématique de l’adolescence et marcher, c’est aussi le mouvement, aller vers, c’est l’ouverture. Et une citation de l’auteur-metteur en scène Wajdi Mouawad a nourri son inspiration : « Quand je marche, je ne pense pas. Je fantasme. Je rêve à telle pièce que je vais écrire, à telle histoire, je refais une mise en scène. Je fantasme sur des choses glorieuses : je sauve le monde, par exemple, je suis un super héros. Ou bien je délire sur des situations apocalyptiques qui me mettent à mon avantage : tout le monde meurt autour de moi et je dois trouver un sens aux choses avant que l’humanité ne soit ensevelie ou, inversement, c’est moi qui meurs et on me pleure beaucoup. Des fantasmes enfantins, vaniteux, mais d’un ludisme incroyable. Marcher en imaginant que nous sommes plus grands que nous-mêmes… » (in Architecture d’un marcheur).



Qui est cette compagnie  ?



Nous travaillons en étroite collaboration avec Bande d’art et d’urgence depuis 3 ans. Pendant cette période, ces artistes impulsent la politique artistique de la Maison du théâtre. C’est une compagnie lyonnaise, portée par la comédienne et metteur en scène Corinne Méric. Elle défend vraiment un théâtre d’aujourd’hui dans lequel se croisent, dans l’écriture et sur la scène, l’imaginaire et le réel, l’intime et collectif.



En quoi consiste ce projet  ?



Il se divise en 3 temps. Un temps fort artistique jusqu’à mi-décembre. Il s’agit de rendez-vous avec des auteurs, des artistes, pour des ateliers de lecture, lecture spectacle. Le deuxième temps débute en janvier et dure jusqu’en mai 2017. Il y aura deux types d’ateliers. Un atelier d’écriture avec l’auteur Simon Grangeat. Il en proposera trois sur l’ensemble du territoire, à Montrevel, Champagne-en-Valromey et à Miribel. Et un atelier de découverte de la pratique théâtrale, avec deux comédiennes de la compagnie, Corinne Méric et Nathalie Émin-Madrid. Trois lieux sont concernés également, Val Revermont Nantua, (en partenariat avec Arts Croisés), et Fareins. Pour la pratique théâtrale, les comédiennes feront le choix autour de thématiques du projet : les liens entre les frères et sœurs, la manière dont les liens évoluent, se distendent, se resserrent. L’idée est celle d’un parcours qui part de l’écriture vers le spectacle. Puis viendra la création.



De quoi s’agira-t-il  ?



Corinne Méric a passé commande à Simon Grangeat, pour écrire un texte afin de créer un spectacle auquel participeront des comédiens amateurs.



Comment vont se dérouler les ateliers  ?



Ils sont libres. Chacun peut participer à un atelier écriture et/ou à celui sur le jeu. Ils peuvent décider de participer ou non à la création du spectacle. Pour les ateliers d’écriture et de pratique théâtrale, des temps de rencontre seront proposés, au cours desquels les participants pourront se voir. L’idée, c’est de travailler sur des sites éloignés du territoire, mais que les personnes qui s’investissent puissent échanger. Et pour la pratique théâtrale, des textes écrits par les amateurs seront joués par d’autres.



Quels sont les objectifs d’un tel projet  ?



Aller à la rencontre des gens, proposer et faire découvrir le théâtre d’aujourd’hui. Les arts contemporains font souvent peur. Il faut désacraliser cela et créer un lien de proximité entre les artistes professionnels et les habitants d’un territoire. La culture et l’art ont une nécessité sociale évidente. On travaille sur des auteurs contemporains qui questionnent le monde d’aujourd’hui, que l’on connaît tous.



Il y a un véritable maillage du territoire  ?



La Maison du théâtre a une mission départementale. Nous avons de petits moyens, mais chaque année, nous réfléchissons à la manière de travailler sur ce maillage.



Comment va se passer la création du spectacle  ?



Simon Grangeat va écrire pour la mi-juin. Les artistes de la compagnie démarreront les répétitions au début de l’été. Le spectacle sera créé en octobre à la salle Jean Vilar à Bourg-en-Bresse. Nous sommes partenaires avec le Théâtre. Puis, le spectacle va continuer sa route avec une représentation à l’Allegro à Miribel. Et il pourra être joué à nouveau ailleurs.



Marcher, de novembre 2016 à octobre 2017. Projet artistique, proposé par La Maison du théâtre associé à Bande d’art et d’urgence. Les dates et les inscriptions au 04 74 47 10 17. contact@maisondutheatre.fr – www.maisondutheatre.fr

 

 

Propos recueillis
par Caroline Guérin

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • Guide de l’été


  • Formation 2017

  • Annonces de matchs USB

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Seniors

  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Nos partenaires