Actualités

• Jeudi 22 décembre 2016 à 10h13

Revermont - Le Mont-Châtel révèle petit à petit ses secrets bien enfouis

David Billoin s'exprime sur son travail de recherche.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    David Billoin s'exprime sur son travail de recherche.

Au cours de ce week-end hivernal, l’association des Amis de Treffort et du Musée du Revermont a demandé à David Billoin, archéologue, de venir entretenir les auditeurs et les membres adhérents de l’association, lors de la conférence portant sur les Sites de hauteur de l’Antiquité et du Haut-Moyen-Âge en Franche Comté du IVe au IXe siècle afin d’en arriver sur le sujet intéressant l’auditoire : les fouilles du Mont-Châtel.



David Billoin livre des secrets



Écrasé par l’autorité souveraine du Mont-Myon d’où chacun rêve de s’envoler, le Mont-Châtel semblait ne rien avoir à dire ! Mais voilà qu’il se révèle, commence à nous dire ses secrets, et c’est David Billoin qui s’est chargé de nous en livrer quelques uns. L’archéologue devait d’abord s’exprimer sur le chemin qui l’a conduit jusqu’au Mont-Châtel. En effet, dans le cadre d’un programme collectif portant sur les Sites de Hauteur de l’Antiquité tardive et du Haut Moyen-Âge en Franche Comté – IVe au IXe siècle, que l’archéologue a poursuivi son travail jusque dans le Revermont, à la suite de découvertes de fragments de tuiles antiques au sommet du Mont-Châtel (Pressiat) indiquant la présence d’un Site de Hauteur.



La première partie de la conférence portait très largement sur l’histoire de la recherche concernant les Sites de hauteur de l’Antiquité tardive et du Haut Moyen-Âge dans le Jura (murs restants).



La recherche archéologique s’est développée



À l’aide de techniques pertinentes, la recherche archéologique s’est développée grâce à l’imagerie Lindar, technique laser permettant de mettre à jour tous les travaux effectués au cours des siècles, révélant les vestiges de toutes les constructions. Cette méthode est d’un intérêt très important devant la difficulté d’identification des sites anciens compte tenu des constructions récentes les recouvrant plus ou moins totalement et compte tenu aussi du développement de la forêt.



L’archéologue a retracé l’historique des recherches des 150 sites répertoriés dans le département du Jura. Les premières investigations sur le Mont-Châtel à Pressiat, ont commencé en 2012. On relève un peuplement à partir de la fin du VIe siècle, au centre d’une enceinte située sur deux plateformes. Dans cette enceinte, se trouve une église funéraire abritant des sarcophages et d’une deuxième église plus petite. L’occupation des lieux s’arrête au VIIIe siècle. Les fouilles sur ce site sont menées grâce à des bénévoles et à des étudiants.

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Voyage en Normandie

  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires