Actualités

• Jeudi 5 janvier 2017 à 8h01

Echallon - La future station d'épuration commence à prendre forme

Le groupe de personnes lors de la visite de la future station d'épuration

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Le groupe de personnes lors de la visite de la future station d'épuration

Mardi 20 décembre, une réunion de chantier a eu lieu à la future station d’épuration d’Echallon, en cours de construction.  Etaient présent, Laurent Héritier, chargé de mission à la CCHB (Communauté de communes du Haut-Bugey), Rozaz Yannick, maître d’œuvre de Profils Etudes, Daniel Savoye, maire d’Echallon et une partie du conseil municipal.

La station d’épuration d’Echallon dont les travaux ont commencé  en juin 2016 est une station écologique.

Elle est située au sud du village au lieu dit Caquet, en face du verger conservatoire.

La future station commence à prendre forme et il faudra attendre le dégel pour vérifier l’étanchéité de la géomembranne  placée au fond de chacun de deux bassins d’un total de 3000 m2.

Le bassin primaire avec son fond tapissé de drains horizontaux placés sur une géomembrane réceptionne l’eau à traiter qui arrive dans de gros tuyaux. Cette eau est passée au préalable dans le dégrilleur, cuve de récupération des gros déchets et dans deux réservoirs avec pompe.

Le deuxième bassin est conçu pour un dernier traitement de l’eau qui précédemment est passée dans un regard fonctionnant comme une chasse d’eau.

Le dernier regard  de la station mesurera le débit d’eau qui a été filtré, soit 137 m3 par heure. Au-delà, l’eau traitée mélangée à l’eau de pluie (en cas de gros orage) sera dirigée dans une zone de rejet.

Effectivement, cette station surdimensionnée a été décidée pour accepter les eaux de pluie. Elle est conçue pour 1700 habitants, alors qu’Echallon en a que 800.

Les roseaux : dans un lit de gravier, les roseaux à mettre en place dans les bassins auront déjà 1 an et demie à deux ans. La station devra fonctionner dès la plantation des roseaux à raison de 4  par m2, à tailler une fois par an. Fonction des roseaux : l’ensemble des roseaux est appelé rhizosphère. Dans cette rhizosphère croissent de grandes populations de bactéries. Pour se nourrir, elles consomment la matière rejetée dans l’eau. Les eaux usées sont donc débarrassées de leurs impuretés.

Les oscillations des roseaux, sous l’action du vent, entraînent un mouvement des tiges et aussi des racines dans la masse de sable filtrant. Ainsi, cette dernière ne risque pas de colmater les lits filtrants.

Aucune nuisance olfactive : aussi, cette station à l’air libre, ne dégagera pas d’odeur car les roseaux qui ont la propriété de transporter en grande quantité de l’oxygène depuis leurs feuilles jusqu’à leurs racines, permettra d’éviter la fermentation, donc d’éviter les odeurs.

A la fin des travaux, le tour des bassins sera végétalisé. La station sera entourée d’un grillage et le site sera fermé par un portail. La nouvelle station sera en fonction d’ici le printemps prochain.

Martine Berthier, CLP

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Echallon - La future station d'épuration commence à prendre forme4.552

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • Guide de l’été


  • Formation 2017

  • Annonces de matchs USB

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Seniors

  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Nos partenaires