Actualités

• Jeudi 12 janvier 2017 à 10h00

Pont d’Ain - Société de pêche : un projet d’aménagement du Trou Rogliano

Le trou Rogliano

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Le trou Rogliano

L’AIMA PLA est l’Association Agréée pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques des « Pêcheurs à la Ligne de l’Ain ». Créée en 1904, elle est affiliée à la Fédération Départementale et adhérente au club EHGO (Entente Halieutique du Grand Ouest), permettant ainsi aux pêcheurs d’autres départements, d’accéder aux lots de l’association (rivières et plans d’eau). Un des grands projets actuels de l’association est l’aménagement des berges du Trou Rogliano. Il s’agit d’une ancienne carrière (tout comme le lac concours et le plan d’eau de Chenavieu) qui est située derrière le pont du chemin de fer sur la Route des Lacs.



Ce plan d’eau de 5000 m² environ est assez profond, avec une moyenne de 3,5 mètres, mais son accès est parfois impossible en raison de la pente abrupte de ses berges (des dénivellations jusqu’à 5 mètres), en rendant la pêche difficile, voire très dangereuse. Les pêcheurs locaux, ainsi que les estivants aiment ce coin tranquille pour la pêche au coup des poissons blancs, mais aussi pour la truite, la perche, le brochet, … En parallèle, une action sera menée pour la maîtrise d’une plante invasive qui a pris place sur une partie de ses berges : la renouée du Japon.


L’aménagement des berges


Ce petit plan d’eau très apprécié des pêcheurs est alimenté par la nappe d’accompagnement de la rivière d’Ain et son niveau monte avec elle. La « plage », le seul endroit accessible facilement est alors submergée et il ne reste aux pêcheurs que des postes difficiles d’accès et très dangereux, particulièrement pour les enfants et les personnes âgées. L’enjeu est de créer de nouveaux postes « de plain-pied », pour que ce plan d’eau soit accessible à tous, et plus particulièrement réservé à la pêche en famille, un des objectifs de l’association.

 

Des travaux de titans

 

 


Le projet prévoit un même chantier pour résoudre les deux problèmes : le réaménagement des berges et la maîtrise (ou l’élimination) de la renouée du Japon. Actuellement, la surface du massif de renouées s’élève à environ 1 300 m². Le boisement qui l’encercle partiellement permet de contenir sa propagation. L’opération vise à réduire la surface du massif de 400 m². La future surface de dépôt, déjà contaminée, sera réduite à 900 m². Un géotextile synthétique permettra de séparer la terre contaminée, de la terre végétale nouvellement déposée (matériaux issus du décapage de la berge non contaminée). Sur la nouvelle surface, un mélange de graines sera semé et des plants d’essences locales seront réintroduits, avec une densité de deux plants par mètre carré pour concurrencer à terme la renouée. Sur la rive sud, et sur une surface d’environ 2400 m², la végétation sera broyée, certains arbres seront abattus et dessouchés. Le terrassement du talus permettra de reculer le haut de la berge d’environ 10 mètres, ce qui engendrera une pente adoucie et nivelée qui sera par la suite ensemencée.


Un chantier coûteux

Le coût de ce chantier dépasse les 62000 €. Bien sûr, l’AIMA des pêcheurs à la ligne de l’Ain ne pourra assumer seule le financement et s’est entourée de partenaires : l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée et Corse, l’Association Régionale des fédérations de pêche et de protection des milieux aquatiques de la région Auvergne Rhône-Alpes (ARPARA), le Conseil Départemental de l’Ain, la Commune de Pont d’Ain, la Communauté de communes Rives de l’Ain-Pays du Cerdon, le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes, la FDAAPPMA 01, la FNPF (Fédération Nationale de la Pêche en France), la Réciprocité Départementale (EHGO) et le Syndicat de la Basse Vallée de l’Ain (SBVA).

Labellisation du site

A terme, l’association souhaite prétendre à la labellisation FNPF (Fédération Nationale de la Pêche en France) du Trou Rogliano en Parcours Découverte ou Famille. D’autres projets d’aménagements du site pourraient être envisagés à l’avenir.

Le label Parcours Découverte de la FNPF concerne des parcours conçus et aménagés pour apprendre, débuter et se perfectionner en toute sécurité et parfaits pour les débutants. Le label Parcours Famille de la FNPF concerne des parcours destinés aux familles, sécurisés, où la gestion est pensée pour favoriser le cycle naturel des espèces (création d’habitats, de frayères…), sans négliger pour autant la qualité des parties de pêche.  L’association souhaite donc prétendre à l’une de ces labellisations et proposer ainsi un site performant pour les pêcheurs pondinois, mais aussi ceux qui viennent en vacances à Pont d’Ain.

Les travaux devraient débuter à l’automne 2017 et se poursuivront tout au long de l’année 2018, avec un suivi permanent dans les années à venir pour contrôler d’éventuelles repoussées de la renouée du Japon.

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Voyage en Normandie

  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires