Actualités

• Dimanche 15 janvier 2017 à 10h00

Ars-Les soeurs franciscaines quittent Ars

Les soeurs de la congrégation

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Les soeurs de la congrégation

Le 31 décembre dernier, une page s’est tournée à Ars, la tristesse des Arsois est infinie, les Franciscaines ont quitté la Maison St-Jean qu’elles occupent depuis près de 110 ans.
La raison pour laquelle elles sont contraintes de partir est la démographie en baisse de la Congrégation et par conséquent le besoin de renforcer certaines fraternités. Un exemple récent a obligé sœur Monique à partir plus rapidement que prévu pour renforcer la petite fraternité de Barsalogho au Burkina Faso, particulièrement éprouvée par le décès accidentel de deux sœurs.

 

Genèse de la venue des Franciscaines à Ars


Les sœurs, qui vivaient encore ou ont vécu à Ars, sont contraintes au départ. Un départ qui ne se vit pas sans tristesse car ce sont des moments de vie encore ensemble, parce que cette mission d’accueil et d’hospitalité est tellement importante, mais leurs forces ne leur permettent plus aujourd’hui d’être présentes partout, il leur faut faire des choix difficiles et cruciaux. Aussi est-ce la raison de leur départ d’Ars ?
Les sœurs franciscaines sont présentes à Ars depuis plus de 110 ans dans la maison Saint-Jean, même si l’origine de la maison elle-même remonte au Saint Curé. En 1849, celui-ci fait appel à des religieux de la Sainte Famille de Belley pour “instruire” ses jeunes paroissiens ; les filles étaient à la Providence. Le 28 mai 1856, il bénissait avec joie la première pierre du nouveau pensionnat qui s’adjoignait à cette école, cette œuvre devait prospérer jusqu’en 1905. À cette date, les Frères furent expulsés. L’Évêque de Belley demande alors aux sœurs de Seillon (près de Bourg-en-Bresse) de venir avec des orphelins. La Maison Saint-Jean est fondée pour accueillir un petit orphelinat confié aux Franciscaines. Avec un désir, une mission, un appel, l’accueil, l’accompagnement des enfants orphelins. S’il y eut de lourdes difficultés d’installation, les sœurs ne reculèrent ni devant la peine, ni devant le travail. Quelle audace a-t-il fallu à ces femmes ! Les sœurs ont tout fait, tout assumé ; non seulement l’éducation des enfants et l’école, mais aussi la cuisine, la buanderie, la couture, et ce dans des conditions précaires, avant les conventions collectives, avant les agréments. Les habitants d’Ars étaient proches de cette maison, beaucoup d’entre eux les ont aidés en cultivant des parcelles en légumes, pommes de terre et autres produits, en les aidant par des dons en nature pour aider la communauté.


En 1975, les orphelins étaient peu nombreux, la maison fut fermée. Mais à Ars, l’accueil et l’hébergement sont indispensables pour les pèlerins. L’option fut prise d’ouvrir une Maison d’Accueil ; cette présence de la Famille Franciscaine correspond bien à la spiritualité Franciscaine pour les prêtres et du Saint Curé qui était tertiaire de Saint-François. En 1989, un terrain contigu est acheté et les chambres du 2e étage ont été réaménagées pour constituer une maison d’accueil familial.


Leur investissement a été une richesse infinie et un bonheur immense de s’enrichir, se renforcer les liens avec la famille Franciscaine, le développement du Chemin d’Assise, les collaborations avec le sanctuaire, les autres communautés religieuses et sacerdotales, le conseil pastoral et paroissial. Les sœurs ont pu aussi s’engager dans l’accompagnement de divers groupes, dans des permanences d’accueil.
Remercions et saluons ces sœurs qui partent vers d’autres horizons pour de nouvelles missions : sœur Thérèse (Bordeaux) ; sœur Bernadette (Bourg-en-Bresse) ; sœur Sylvie (Deauville) ; sœur Monique (Kaya au Burkina Faso) et sœur Christine (Limoges). Les Arsois leur ont rendu un bel hommage lors de la célébration de la messe qui leur a été dédiée. Leur souvenir restera à jamais ancré à Ars.

A. Dufour, CLP

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Ars-Les soeurs franciscaines quittent Ars5.051

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

1 commentaire

Réagir à cet article

Vos commentaires

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Voyage en Normandie

  • Annonces de matchs USB

  • Seniors

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Nos partenaires