Actualités

• Lundi 23 janvier 2017 à 12h00

Pont-de-Veyle - L’hôpital Ain Val de Saône évolue au service des usagers 

Claude Maréchal, directeur (à droite), Michel Marquois et Elie Portier, adjoint en charge des ressources humaines.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Claude Maréchal, directeur (à droite), Michel Marquois et Elie Portier, adjoint en charge des ressources humaines.




Claude Maréchal, directeur de ce centre hospitalier comprenant trois sites (Pont-de-Veyle, Thoissey et Montmerle-sur-Saône), a présenté récemment ses vœux aux personnels pont-de-veylois.


Lors de cette cérémonie, il était accompagné par Élie Portier, adjoint de direction en charge des ressources humaines, et par Michel Marquois, maire de la cité pont-de-veyloise et vice-président du conseil de surveillance du centre hospitalier (N.D.L.R. : celui-ci est présidé par Maurice Voisin, maire de Thoissey).


Le directeur est d’abord revenu sur les réalisations 2 016 dont notamment la signature du Groupement hospitalier de territoire (GHT). Il s’agit d’un dispositif de coopération entre établissements où est définie une stratégie de prise en charge partagée autour d’un projet médical commun et où seront mutualisées à terme certaines fonctions transversales (systèmes d’information, achats, formation…). Pour Claude Maréchal, ce dispositif est une opportunité pour s’ouvrir de nouveaux débouchés sur des flux de patients venant de l’hôpital de Bourg-en-Bresse sans pour autant remettre en cause la collaboration avec Mâcon.

2 016 a aussi vu la mise en place d’une valorisation de chaque acte médical pour les 12 lits de médecine et une unification des tarifs EHPAD des sites de Pont-de-Veyle et de Thoissey.

De nombreux travaux ont été réalisés sur le site pont-de-veylois, dont notamment la réfection de la peinture du hall d’entrée, la création d’un abri extérieur près de l’entrée et l’installation de rails plafonniers au 2e étage.


Parmi les éléments moins positifs, Claude Maréchal a cité la fin des gardes médicales locales (N.D.L.R. : le 15 doit maintenant être réalisé pour toute urgence) et la médiatisation contre-productive du confinement du site pont-de-veylois lors de l’épidémie de grippe de décembre.



Parmi les principaux projets, l’intégration de l’EHPAD de Montmerle-sur-Saône au groupement Ain Val de Saône va permettre de renforcer les collaborations transversales et de simplifier la gestion. Le nouvel ensemble comprendra une capacité de 515 lits et places sur les trois sites. La construction future d’un nouvel EHPAD de 80 lits à Thoissey (démarrage du chantier fin janvier) figure également parmi les principales préoccupations de la direction.

Selon Claude Maréchal, « la situation globale et financière reste satisfaisante bien que les moyens n’augmentent pas de la même façon que les contraintes de qualité et de sécurité ! ». Malgré ce constat, le directeur insiste sur « la priorité à donner à la dimension humaine de la personne. »

Michel Marquois a quant à lui indiqué que le désenclavement du site de Pont-de-Veyle était en bonne voie par le projet de transformation de la biscuiterie Chauvot.



Éric Bernet (CLP)


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Guide de l’été


  • Formation 2017

  • Annonces de matchs USB

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Seniors

  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Nos partenaires