Actualités

• Mardi 7 février 2017 à 16h03

Lagnieu - Une poignée du personnel de l'EHPAD dénonce des conditions de travail « insupportables »

Natacha Dubois (micro en main), a dénoncé la situation au sein de l'EHPAD. © C. D.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Natacha Dubois (micro en main), a dénoncé la situation au sein de l'EHPAD. © C. D.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Les salariés ont occupé l'entrée du site Bon Accueil de Lagnieu. © C. D.

Pas une grève, mais juste une conférence de presse. Ce mardi 7 février, de 13 h 30 à 15 h, à l’appel du syndicat CGT, une poignée de salariées de l’EHPAD Bon Accueil de Lagnieu a dénoncé des conditions de travail « insupportables », devant les grilles du site. Dans un tract distribué à la presse, la section syndicale CGT de l’EHPAD de Lagnieu explique que « le personnel est maltraité, victime de mépris, de répression… » Et indique que la direction refuse tout dialogue social. « Une dizaine d’années que la situation se dégrade, rappelle Natacha Dubois, secrétaire générale du syndicat CGT de l’EHPAD. Nous avons dénoncé cette situation à tous les niveaux, Agence régionale de santé, Ministère… Mais nous n’avons pas de réponse. »



Jacques Bartholot, le directeur de l’EHPAD bugiste, réfute ces accusations. Il assure que sa« seule préoccupation », ce sont les « malades. »




En mars 2015, déjà, salariés, familles et patients défilaient dans les rues de la ville, pour dénoncer la situation au sein de l’EHPAD.



C. D.



> Plus d’informations dans la version papier de La Voix de l’Ain (édition Bugey ; Pays de Gex), disponible en kiosques dès ce vendredi 10 février.

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Lagnieu - Une poignée du personnel de l'EHPAD dénonce des conditions de travail « insupportables »1.051

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

2 commentaires

Réagir à cet article

Vos commentaires

  • Sidhoum

    Il faut aller plus loin et dénoncer le mépris des dirigeants de ce genre de structure qui ne recherche que le profit et engendrer de plus en plus de dividendes. Quand est-ce que les salariés auront un peu de leur considération ? Pénibilité du travail, conditions dégradées, dirigeants exécrables que sais-je encore… Le burn out frappe à nos portes !!!
    Soulevons-nous et mobilisons-nous ! Ils n’auront pas notre peau !
    Une salariée de korian révoltée de leurs abus.
    Courage ne lâchez rien !

  • Martinet

    Heureusement j’ai eu la chance de travailler dans une autre structure où le personnel a enfin été reconnu par la direction actuelle depuis quelques années, ce directeur est humain il pense aux patients mais aussi à son personnel. Le travail est certes pas facile mais la reconnaissance de la qualité du travail et le respect aident beaucoup,!Je connais ce directeur de Lagnieu il est en poste depuis 92 la situation au fil du temps n a jamais cessė de se degrader.Comment se fait il que le maire de la commune ne soit jamais intervenu étant président du conseil d administration de l établissement il a un droit de regard. Mais peut-être préfère t il ignorer le problème…

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Guide de l’été


  • Formation 2017

  • Annonces de matchs USB

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Seniors

  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Nos partenaires