Actualités

• Mercredi 8 février 2017 à 8h36

Grippe aviaire : la zone de contrôle est étendue à toute la Dombes

Plusieurs cadavres de cygnes contaminés ont été retrouvés.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Plusieurs cadavres de cygnes contaminés ont été retrouvés.

Le 10 janvier, un premier cas d’influenza aviaire hautement pathogène a été confirmé sur deux cygnes d’un étang de BOULIGNEUX.

Après plusieurs semaines sans découvertes dans l’avifaune ce sont successivement les communes de BIRIEUX (1 oie cendrée), LE MONTELIER (1 oie cendrée), DOUVRES (1 héron) où de tels cas ont été détectés depuis le 1er février.

Enfin plusieurs cygnes trouvés morts le 4 février sur les communes de MARLIEUX (9) et VERSAILLEUX (1) sont également porteurs du virus de l’influenza aviaire.

Toutes ces communes sont situées dans la zone humide de la Dombes qui se caractérise donc actuellement par une présence significative de la pathologie dans l’avifaune.

Si les précautions prises par les professionnels ont permis jusqu’à présent d’éviter la transmission du virus aux élevages de volailles, il convient toutefois de renforcer les mesures destinées à prévenir l’apparition de l’influenza aviaire hautement pathogène dans les exploitations du département.

Dans ce contexte, par arrêté du 7 février 2017, Arnaud COCHET, préfet de l’Ain, a élargi la zone de contrôle temporaire (ZCT) vis-à-vis de l’influenza aviaire hautement pathogène sur l’ensemble des communes de la Dombes.


Dans ces communes la mobilisation de la profession agricole et des vétérinaires mandatés par l’État, sera renforcée pour respecter les mesures de confinement et de biosécurité. L’arrêté préfectoral contient également un rappel des recommandations à respecter lors d’un déplacement dans cette zone.


Rappel des mesures spécifiques en ZCT


- Aucune volaille, aucun produit issu des volailles détenues (viande, oeuf) ou en lien avec leur lieu de détention (aliment, litière, déjection…) ne doivent sortir des exploitations, commerciales ou non commerciales, sauf autorisation de la direction départementale de la protection des populations (DDPP).

- Les mouvements de personnes, d’animaux domestiques, de véhicules au sein des exploitations doivent être limités autant que possible.

- Tout détenteur d’oiseaux non détenus en permanence à l’intérieur de locaux à usage de domicile ou de bureau est tenu d’en faire la déclaration auprès du maire.


Rappel des mesures générales de biosécurité, confinement et surveillance des volailles ou oiseaux captifs :


• procéder à la claustration de ces animaux ou, par des filets, à leur protection de tout contact avec des oiseaux sauvages ;

• réduire les parcours en supprimant le contact et la proximité immédiate des points d’eau naturels ;

• surveiller quotidiennement les oiseaux et, le cas échéant, signaler sans délai à un vétérinaire tout comportement anormal ou tout signe de maladie de ces derniers.

Le préfet de l’Ain appelle à la vigilance tous les acteurs, notamment les vétérinaires, les éleveurs, les chasseurs, les pêcheurs, les propriétaires particuliers de basse-cours et les autres détenteurs d’oiseaux.


Cela passe en particulier par une application sans faille des mesures de biosécurité et le signalement de toute mortalité d’oiseaux auprès de la DDPP, de l’office national de la chasse et de la faune sauvage ou de la fédération de chasse.

Plus d’informations sur le site Internet de la Préfecture

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Carnet

    Mon carnet du jour - Décès, naissances, mariages et publications

  • La Boutique

    La boutique Voix de l'Ain
  • Voyage en Normandie

  • Formation 2017

  • Annonces de matchs USB

  • Stage oenologie

    Stage oenologie
  • Places JL Bourg

  • L’Aindex

    L'Aindex
  • Blog VA

    Les blogs Voix de l'Ain
  • Blog Nicolas Bernard

    Blog de Nicolas Bernard
  • Facebook

    Facebook Voix de l'Ain
  • Twitter

    Twitter Voix de l'Ain
  • Seniors

  • Maison Rêvée 2016

    Maisons rêvée 2016
  • Nos partenaires