Votre nouveau rendez-vous sport

Boules, Handball, JL Bourg Basket, US Bressane Rugby, US Oyonnax Rugby, VTT, athlétisme, basket féminin, biathlon, billet, boxe, consultation, course à pied, cyclisme, foot, gym, macon, moto, parapente, plongeon, rugby, sport auto, sport d'hiver Pas de commentaire »

bandeau-julien-site-pour-migration-copie.jpg

 

 

La rédaction des sports de Voix de l’Ain vous invite à cliquer sur l’image ci-dessus. En effet, désormais nous vous proposons de vous rendre sur le nouveau site internet de Voix de l’Ain (www.voixdelain.fr). Dans l’onglet sport, vous retrouverez tout ce que vous aviez l’habitude de voir sur le blog des sports. Résultats, analyse, vidéo… Alors pourquoi changer? Hé bien tout simplement car la nouvelle interface de Voixdelain.fr est plus performante, plus design et permet aussi d’afficher plus d’articles sur une même page (et avec de plus nombreuses photos). Ainsi, vous pourrez désormais facilement réagir sur les articles et même… les noter ! (d’une à cinq étoiles). Comme les partager sur les réseaux sociaux également.

C’est donc une nouvelle aventure qui commence. Pour nous suivre, à vous de cliquer sur l’image ci-dessus.

Sportivement,

 

Julien Veyre, responsable des Sports de Voix de l’Ain

Rugby Fédérale 1 – Bourg tient le choc face à Mâcon (25 – 21)

US Bressane Rugby, macon, rugby Pas de commentaire »

Le choc entre l’US Bressane et Mâcon ce dimanche 21 novembre a tenu toutes ses promesses. Le début du match est même emballant. Les Burgiens ont aligné une 3e ligne percutante et plutôt lourde (Buathier, Purdie et Bonnard) et du coup, les Mâconnais tentent de mettre du rythme. La première mêlée des visiteurs est pénalisée et l’ouvreur Chabaud en profite pour passer la première pénalité au bout de la 2e minute de jeu (3 – 0). Les Mâconnais répliquent à la main sur une valise de Maiquez. Le demi de mêlée sert Valdant et celui-ci inscrit un essai (3 – 5, 9e). Benjamin Roudière – qui va se montrer moins à l’aise que son homologue Burgien au but – rate sa première transformation. A la 17e minute, le pilier gauche de l’USB Martinez reçoit un carton blanc l’écartant de la pelouse pour dix minutes (il restera 15 minutes au frigo finalement car l’arbitre “l’oubliera” en route). Pendant cette période à 14, Mathieu Chabaud inscrit 3 points sur pénalité (20e) sur un hors jeu Mâconnais, en rate une deuxième du milieu du terrain et l’ASM inscrit un essai par Mahuet  (32e) après une pénaltouche alors que les coachs Burgiens hurlaient car leur pilier Martinez aurait du revenir en jeu plus tôt. Mâcon mène alors 10 à 6 alors que Roudière rate la transformation en coin (32e). Les Bressans réagissent et marquent un bel essai par leur rapide ailier Yohan Dernard. Et Mathieu Chabaud réussit la pénalité en coin (13 – 10). Mais la joie Burgienne est de courte durée. Sur le renvoi, l’ASM inscrit un essai par l’ailier Follet en bout de ligne d’une action qui a rebondit de droite à gauche. Roudière rate une nouvelle fois une transformation difficile (13 – 15, 39e).

Au retour des vestiaires, les Mâconnais prennent un peu d’air au tableau d’affichage grace à une pénalité de Roudière (13 – 18, 41e). En face, Mathieu Chabaud réplique et ramène l’USB à un souffle de l’ASM (16 – 18, 46e). Le chassé croisé s’engage avec une nouvelle pénalité pour Roudière après une faute de Bernardot, (16 – 21,52e) puis pour Chabaud (19 – 21, 58e). Les Bressans commencent à faire souffrir les Mâconnais grâce à leur banc. Chabaud précipite un drop (62e) avant de passer une pénalité du bord de touche. Le “cha” est royal et permet à l’USB de repasser devant (22- 21, 63e). L’ouvreur Burgien ajoute trois points à la 66e après une bonne offensive Bressane, caractérisée par un ballon portée au milieu du terrain puis une échappée côté gauche (25 – 21). Le score en reste là même si des Burgiens en confiance auraient peut-être tenté d’enlever le bonus à l’ASM. Bourg prend les quatre points de la victoire, Mâcon celui du bonus défensif.  “Nous manquons de richesse de banc, tranche l’entraîneur Mâconnais Jean-Henri Tubert. Nous marquons trois essais à l’extérieur et nous avons prouvé que nous savions faire du jeu. Par contre, avec l’avalanche de blessure, on va finir par jouer avec les cadets…” En face, Franck Maréchal se satisfait de “la grosse deuxième mi-temps de ses joueurs” contre “une belle équipe de Mâcon“. Le match était sous pression mais les spectateurs auront vu une rencontre plaisante.

J.V.

Réactions en vidéo :

L’entraîneur Mâconnais Jean-Henri Tubert : 

Merci d'activer Javascript et Flash pour voir cette vidéo Flash.

L’entraîneur Bressan Yoann Boulanger :

Merci d'activer Javascript et Flash pour voir cette vidéo Flash.

Marc Clerc, pilier USB :

Merci d'activer Javascript et Flash pour voir cette vidéo Flash.

Alexandre Valdant (3e ligne ASM) et Yohann Dernard (ailier USB) :

Merci d'activer Javascript et Flash pour voir cette vidéo Flash.

Le président de l’US Bressane, Christophe Niogret :

Merci d'activer Javascript et Flash pour voir cette vidéo Flash.

Développement vendredi dans Voix de l’Ain. Analyse et présentation des prochains matchs…

Rugby Fédérale 1 – C’est la crise à Bourg ! Défaite 12 – 24 face à Bobigny

US Bressane Rugby, rugby Pas de commentaire »

Si la semaine s’est écoulée avec des discussions où chacun se demandait si l’US Bressane était en crise, il n’y a plus de doute possible ce dimanche soir. “C’est la crise” a lâché l’entraîneur Yoann Boulanger au terme de la rencontre face à Bobigny (12 – 24). Une crise sportive avec une faillite collective difficile à expliquer. Poussés par le vent en première mi-temps, les Bressans se sentaient pousser des ailes. Les Burgiens pilonnent les 22 mètres adverses pendant les 20 premières minutes. Les joueurs de Bobigny sont sans cesse pénalisés. Mais leur défense plie sans rompre. Il faut attendre 18 minutes pour voir Nicolas Manguelin inscrire les premiers points Bressans sur pénalité. Il double la mise à la 35e (6 – 0). Insuffisant, les Bressans auraient du faire le break à ce moment-là pour espérer gagner. Si l’ouvreur  de Bourg ajoute six unités avant la pause (9 – 0 à la 37e puis 12 – 0 à la 40e), c’est Bobigny qui réalise la bonne opération en inscrivant ses trois premiers points face au vent par Pichot, de 50 mètres dans les arrêts de jeu. Et de retour sur le terrain, la douche froide va être terrible. Pour les joueurs mais aussi pour les supporters, eux aussi assommés et presque sans voix. Bobigny marque un essai collectif après une pénaltouche (54e), transformé par Pichot (12 – 13). Bobigny n’a qu’un point d’avance mais les têtes Burgiennes sont déjà basses. “Nous avons un relâchement mental, une défense qui n’agresse plus” explique Yoann Boulanger. Bobigny réussit une nouvelle pénalité par Pichot à la 64e (12 – 16) tandis que Bourg en rate une par Chabaud (12 – 14, 67e). L’ouvreur Pichot se sert bien du vent pour ajuster une nouvelle pénalité à la 69e (12 – 19). L’US Bressane tient alors un bonus défensif mais se jette à corps perdu dans l’attaque pour tenter d’égaliser en inscrivant un essai. Les Burgiens tombent encore sur la défense des banlieusards, bien drivés par le demi de mêlée Bouhoura. Au contraire, c’est même l’ailier de Bobigny Lavergne qui inscrit un essai en contre (12 – 24). Bourg s’enfonce dans la crise. “Avant de penser aux quatre premières places, nous allons penser au maintien“, lâche un président Niogret dépité. L’USB occupe la 9e place de la poule, à 10 points de la 4e place, dernier strapontin pour la qualification… Cergy Pontoise débarque dimanche prochain à Verchère. Ce sera un match de bas de tableau. Qui l’eut cru en début de saison?

Julien Veyre

 

Réactions en vidéo :

Yoann Boulanger :

Merci d'activer Javascript et Flash pour voir cette vidéo Flash.

Christophe Niogret :

 Merci d'activer Javascript et Flash pour voir cette vidéo Flash.

 

Développement vendredi dans Voix de l’Ain.

Cyclisme – Gentleman des amis de Brigitte et Maxime Bouet ce samedi (Vidéo)

cyclisme Pas de commentaire »

web-bouet-de-pres-1.JPG

Le cycliste pro d’AG2R va remonter symboliquement sur le vélo ce samedi pour le « gentleman des amis de Brigitte et Maxime Bouet ». L’occasion de rencontrer les membres de son fan-club. Vidéo !
A découvrir : ici

Rugby Pro D2- Oyonnax tombe face à Aurillac (20 – 25)

US Oyonnax Rugby, rugby Pas de commentaire »

L’assommoir. L’USO rugby a pris le roman de Zola sur la tête samedi soir. C’est même l’équivalent du poids des sept volumes des ouvrages d’Emile Zola que les Oyonnaxiens ont pris sur la tête. L’USO a chuté samedi soir face à Aurillac (20 – 25). Et pourtant… l’entraîneur Christophe Urios se montre… presque satisfait: “bien sûr le résultat est décevant, c’est une défaite cruelle. Mais c’est paradoxalement notre meilleur match à la maison“. Un match où dans les dernières secondes, l’USO pouvait perdre mais tout autant… gagner avec le bonus offensif si elle réussissait à marquer un ultime essai. Le coach saluait les Cantalous : “ils ont réussi le match parfait“. Les Oyonnaxiens ont d’abord subi la loi du pied de Bourlon alors que l’Oyonnaxien Bousquet n’était pas dans un grand jour. Puis, alors qu’ils jouaient en supériorité numérique et qu’ils sont tout près de marquer, les Bugistes encaissent un essai en contre par Staniforth (3 – 10, 25e). En réaction, les Oyonnaxiens marquent après un beau mouvement sur pénaltouche. C’est Christophe Marth qui s’écroule dans l’en-but (8 – 10). A la mi-temps, Bourlon permet à Aurillac de mener 13 à 8. “A la mi-temps, je n’étais pas inquiet, souffle le capitaine Damien Fèvre. Je nous sentais bien“. Et pourtant, les Oyonnaxiens multiplient les gestes d’indiscipline (cartons jaunes pour Bouillot, Ferrer et Naves) et ne concrétisent pas ses actions que ce soit au pied ou par un essai. L’USO est menée 8 – 19 grâce à la botte de Bourlon. Incroyable. L’entrée de Johann Authier redonne un peu de peps à l’équipe Oyonnaxienne et le demi-de-mêlée s’offre un essai après une charge de Fono (15 – 19). Oyo est dans la bonne dynamique et l’on croit au renversement de situation. Hansell Pune marque après une magnifique combinaison sur une passe au pied de Bouillot (20 – 22, 74e). Mais Bourlon annihile les derniers espoirs Oyonnaxiens (20 – 25, score final). Le buteur Cantalou réussi un 7 sur 8 au pied quand les buteurs Oyonnaxiens ont fait un 2 sur 7. “Notre équipe est jeune, constate Christophe Urios. Elle manque de maturité“. Le coach souligne les points positifs : “nous avons retrouvé une mêlée efficace, avons été conquérants. C’est vraiment paradoxal de perdre ainsi mais cela doit nous permettre d’avancer“. Le président Hervé David évoque également une “situation paradoxale“,  un “gros coup de malchance“, soulignant les “13 points ratés au pied, à 50 cm à droite puis à gauche des poteaux”.  Le président lâche : “c’est un énorme faux pas“. Les joueurs sont sortis des vestiaires assommés par la défaite. Le staff n’est pas inquiet ou en tout cas ne veut pas le montrer. Mais ces points lâchés à Oyo devront être récupéré à l’extérieur… L’USO jouera à Auch samedi…

J.Veyre

Réactions en vidéos:

Richard Menotti, pilier USO :

Merci d'activer Javascript et Flash pour voir cette vidéo Flash.

Nicolas Pommerel, 3e ligne de Mâcon, ancien joueur de l’USO :

Merci d'activer Javascript et Flash pour voir cette vidéo Flash.

Rugby Fédérale 1 – L’USB dominée sur sa pelouse par Dijon (19 – 21)

US Bressane Rugby, rugby Pas de commentaire »

web-usb-dijon.jpg

L’équipe de Bourg-en-Bresse a été battue ce dimanche à Verchère par le Stade Dijonnais (19 – 21). Les Burgiens ont manqué de maitrise et n’ont pas su imposer leur rythme dans cette partie. Le président Christophe Niogret a poussé un coup de gueule envers ses joueurs après le match (voir plus bas). Celui-ci reproche à ses hommes de vivre sur les acquis de la saison passée. Pourtant, Dijon n’arrivait pas au stade Verchère avec beaucoup de certitudes. Seule l’envie de bousculer les violets et d’éviter de reprendre une “fanny” comme la saison passée. Dans les premières minutes, les Dijonnais multiplient les fautes (six) mais Bourg ne parvient pas à lancer son match (pénalité de Chabaud ratée à la 3e, Ducrozet tout prêt d’inscrire un essai à la 8e). Il faut attendre la 15e minute pour voir Mathieu Chabaud ouvrir la marque (3 – 0, 15e) alors que Dijon évolue à 14 pour fautes répétées. Les Dijonnais scorent par deux fois sur leurs seules incursions dans le camp Burgien (drop de Cortes à la 17e, de Jeuvrey à la 20e). Bourg oublie alors un peu les fondamentaux du rugby. La conquête en touche n’est pas au niveau et les mêlées ne sont pas jouées “proprement”. A la 30e minute, les supporters violets pensent que leur équipe a enfin trouvé la bonne carburation. Après une charge de Girard, le ballon file vers Frenet. Celui-ci élimine deux vis à vis avant de servir Pages qui marque derrière les poteaux. Essai transformé par Chabaud (10 – 6, 30e). Mais le n° 10 Dijonnais Cortès ajoute trois points sur pénalité (10 – 9). A la mi-temps, le Stade Dijonnais est donc dans la foulée Burgienne. Au retour des vestiaires, un chassé croisé de buteurs commence. Cortes est le premier à frapper (41e) avant la réponse d’Eadie (42e). Forts des entrées de Giacolletto, Clerc et Eadie, les violets réussissent à enchainer pendant huit minutes. Les Dijonnais sont prêts à craquer. Mais les Burgiens font preuve d’indiscipline et permettent à Cortes de redonner l’avantage au Stade (13 – 15, 61e).  Les Bressans ne trouvent pas la solution face à la règle du plaqueur/plaqué. Ils ne s’adaptent pas à l’arbitrage du jour et cela coûte cher. car les Dijonnais en profitent. Clint Eadie donne l’espoir de victoire en marquant à son tour à la 75e avant que Cortes ne claque un drop (16 – 18, 80e). Les Bressans reprennent la main avec un coup de patte d’Eadie à la 80e… auquel répond Vincent Cortes du bord de touche après une action mal négocié par Napoly (mauvais dégagement au pied) puis par Ducôté (en avant volontaire en touche). Bourg s’incline 19 à 21. Une grosse claque pour les violets. Réaction attendue dimanche prochain à Nevers…

 

Pour cause de souci technique, pas de réaction en vidéo ce dimanche. Mais des réactions à “chaud” très intéressantes :

  • Christophe Niogret (président US Bressane) : “il faut oublier la saison dernière et revenir à certaines valeurs. Nous devons retrouver de la discipline, de la rigueur. Je ne reconnais pas mon équipe. il faut que l’on reparte à zéro. Nous n’y sommes pas. Point barre ! Je pensais que Montluçon nous avait servi de leçon mais pas du tout. Nous avons recommencé les mêmes erreurs. Nous perdons tous les duels. Je suis inquiet, en colère… Dijon nous a donné une leçon de réalisme. Aujourd’hui, Bourg est une petite équipe de milieu voire de fin de tableau“.

  • Julien Flanquart (2e ligne Dijon, ancien Bressan): “Quelle émotion pour moi que de gagner à Verchère! C’était un véritable chassé-croisé avec une fin de match de folie. Nous savions que Bourg allait finir fort! Nous essayons de ne pas nous presser. Je suis désolé pour mes anciens partenaires car cela fait deux fois de suite qu’ils perdent dans les arrêts de jeu. De notre côté, nous n’allons pas nous enflammer. Nous avons un bon état d’esprit qui nous a permis de venir chercher une victoire ici. A nous de le conserver“.

  • Yoann Boulanger (entraîneur US Bressane) : “un match n’est jamais gagné d’avance. C’est une nouvelle saison. Ce n’est jamais facile de gagner à domicile mais nous n’avons pas trouvé de solutions face à Dijon. C’est vrai que cela fait penser au match de Saint-Etienne… On s’est fait contrer sur les contests que nous n’avons pas su jouer. Les arbitres avantagent l’offensif depuis le début de la saison. Aujourd’hui, il était plus axé sur le côté défensif. Ce n’est pas non plus une catastrophe de perdre à la maison. Nos cartes ne sont pas grillées même s’il faudra aller chercher une victoire à l’extérieur. Nous devons nous remettre en question. C’est une nouvelle saison, nous devons vraiment nous le mettre dans la tête”.

 

Développement dans quelques minutes…

VTT – Le doublé de François Bailly-Maitre sur la Forestière

VTT, cyclisme Pas de commentaire »

web-bailly-maitre.jpg

Le Jurassien François Bailly-Maitre s’est offert un doublé sur la Forestière ce dimanche. Déjà lauréat de l’édition 2009, le vététiste du team Scott a su profiter de l’exigence du nouveau circuit pour répéter sa performance. Le vainqueur du Tour de l’Ain VTT en juin dernier a devancé le champion de France de VTT marathon, Thomas Dietsch (Bulls) et le pro sur route Alexandre Moos (BMC). Le Drômois Vivien Legastellois décroche la 4e place. Dorian Lagier s’adjuge la 5e place et Alexis Chenevier la 6e. Sur ces 100 km, François Bailly-Maitre a d’abord su prendre le bon groupe en début d’épreuve avant de s’isoler en tête en compagnie du Suisse Alexandre Moos. Profitant d’un incident technique de celui-ci dans une descente, Bailly-Maitre a ensuite poursuivi son aventure en solitaire. Dans le dur pour finir, il a su résister au retour de Thomas Dietsch, qui a couru cette Forestière en diesel.

Développement vendredi dans Voix de l’Ain.

Réactions en vidéos :

François Bailly-Maitre :

Merci d'activer Javascript et Flash pour voir cette vidéo Flash.

Thomas Dietsch :

Merci d'activer Javascript et Flash pour voir cette vidéo Flash.
Thème WP & Icônes par N.Design Studio
Articles RSS Commentaires RSS